free web hosting | website hosting | Web Hosting | Free Website Submission | shopping cart | php hosting

AUCUN PAYS NE PEUT ETRE NOMME CIVILISE, S’IL NE FAIT PAS TOUT SON POSSIBLE

 POUR DEFENDRE SES ENFANTS – LA BULGARIE NE FAIT RIEN...

 

En Lybie, un tribunal etranger a condamne a mort comme victimes cinq femmes bulgares. Mais combien sont les enfants bulgares comme Savestin, condamnes comme victimes sans tribunal et sans proces par le MI Bulgare? Ils sont beaucoup plus que cinq!!!Des enfants bulgares condamnes a jamais n’etre recherches et de cette maniere conduits vers un exile cruel avec des souffrances et mort. Terrible! Terrible! Terrible! C’est un banditisme d’etat!

#5

 

Ñúâåñòèí îòâëå÷åí çàðàäè äúëã íà íàðêîòðàôèêàíò

SAVESTIN    VIOLE  ET ENLEVE A CAUSE DE  LA DETTE D’UN  TRAFIQUANT DE  LA DROGUE

                       

29 MOIS UN TEMOIN DE L’INCIDENT MISTERIEUX MENT LES POLICIERS ET  LES INSTRUCTEURS

 

SLAVI ANGUELOV /LE JOURNAL “24 HEURES’/ 23.09.1999

 

10      boujies sur le gateau devaient etre sofflles hier par Savestin.

Depuis presque 3 ans deja  le petit enfant est introuvable.

“ Je ne sais pas si pour sa sante ou pour la paix de son ame je dois allumer les petites boujies dans les eglises”  dit son papa Todor Deyanov, qui etait seul hier dans son domicile dans l’immeuble 521 dans le quartier de la capitale Sofia-“Lulin”.

29 mois  apres l’incident  une nouvelle version sur le proces va decouvrir la verite autour la disparition misterieuse  de l’enfant.

Presque 3 ans  la recherche reste sur une place, a cause  du temoignage du temoin unique pour ce proces- l’ami de Savestin- Denis Dariouche.

L’enfant confirme que le  6 mai fatal de l’annee 1997 Savestin est tombe dans le canale pres du Pond des Lions, apres que son ballo est tombe ddans la petite riviere,

Encore des le debut Denis a menti les policiers et les instructeurs d’apres le proces.

Dans une autre version le garcon confirme que  lui et Savestin se sont  separe devant son domicile et troisieme version – qu’il l’a laisse a un endroit donne  d’a cote dela petite riviere de Lulin. Les policiers se sont doute encore des le debut dans les contradictions de Denis. De plus il a dit devant un autre enfant que le 6 mai des hommes inconnus   sont monte Savestin dans une voiture- “Trabant”-jaune, il a eu peur et il s’est sauve.

Deux ans plus tard, durant vingt jours, Denis a ete surveille par de psycologues qui ont exprime la conclusion que l’enfant ment  a propos de son ami disparu, a dit le Journal “24 heures”.

Aujourdh’ui la police et l’instruction sont persuadees que le 6 maii 1997 Savestin a ete viole. Ils ne donnnent pas de garanties si a present l’enfant est bien vivant.

L’instruction et les recherches vont  constater a l’avenir pourquoi l’enfant a ete viole.

Selon l’une des versions Savestin a ete violee par erreur au lieu de Denis a cause des dettes de son papa.

L’ami de l’enfant disparu est le fils de la prostituee Sofka Assenova, peut etre s’est seulement elle qui sait ui est son vrai papa .

Avant quelque jours Denis  a ete reconnu par Dariouche Djahamgiri.L’etranger est ne pendant l’annee 1967 a Iran et il s’est  installe chez nous  au debut des annees 90. Dariouche  est connu en Bulgarie comme trafiquant de drogue en details. Pendant  l’annee 1995 il a ete en prison a Varna pour placement de heroine. Et apres avoir sorti de la prison l’iranien ne delaisse pas son business avec la poison blanche.                  

Le trafique des drogues lui apporte beaucoup de malheurs. La police dispose de donnees que Dariouche a ete poursuit  a cause de dettes  de collegues dans la meme branche. Son fils par exemple temoigne  que de mois avant la disparition de Savestin quelques personnes  sont entrees dans leur domicile dans le quartier “Lulin” et ont demande de son pere une certaine marchandise.

A peine que les hommes ont mis dans la bouche de Denis un fusil Dariouche leur a donne un pli de poudre blanche.

Le terreur a continue apres l’incident avec Savestin. Un jour seulement apres la disparition de Savestin, /le 7 mai 1997/ Dariouche a ete  arrete dans la Direction departementale dela Police – 09, a cause de placement d’heroine, et apres la detention, les hommes sont venus dans le domicile de Denis et ont demande ou est ce que son papa a cache le pli avec la poudre blanche. Il est sur qu’ils n’ont pas trouve la marchandise.

Au debut de cette annee Dariouche quitte la prison apres avoir  subi lsa condamnation. Trois semaines plus tard, son cadavre est trouve dans la region du Palais de  la Culture. Selon les sources de la Police, l’Iranien a ete fusille. Peut etre avec lui   dans l’autre monde est allee la verite pour Savestin.

Pendant l’automne de l’annee 1997, la mere de Denis Sofka, part pour prostituer en Pologne. Elle quitte le pays a travers le poste de la frontiere-Dourankoulak.

Apres que pendant la derniere annee, elle “a travaille “ en Italie, il y a quelques mois elle est retournee en Bulgarie.Pendant son sejour a l’etranger, son petit enfant,Denis, a ete soigne et elleve de sa grand-mere dans la ville de Troyan.

Il faut qu’il decouvre la verite  pour les evenements de 6 mai 1997 la police et l’instruction ne peuvent que deviner pourquoi Savestin a ete viole et ou est ce qu’il se trouve a present.

“ Vivant ou mort mon fils a ete victime d’une crime”, dit categoriquement Todor Deyanov. Il a sa propre version pour la  disparition de son enfant qu’il va decouvrire pendant la presse-conference aujourd’hui.

On ne sait pas si le pere de Savestin a de preuves pour une affaire semblable. Il ne perd pas l’espoir quand meme de revoir vivant son fils.

Peut etre pour son prochain anniversaire.  

#6

1.

ÎÁÙÅÑÒÂΠ                                        ÍÅÄÅËÍÈÊ 

ÑÚÂÅÑÒÈÍ  -  ÏÎÕÈÒÅÍÀÒÀ ÑÚÂÅÑÒ

SAVESTIN LA CONSCIENCE VIOLEE  

PAGE 42

 

Dans le premier jour chaud du mois de mai de l’annee 1997 un charmant petit garcon voulait sortir de sa maison pour jouer en dehors. Il voulait jouait devant son domicile dans le jardin. eN plei air.  Helas, ce jour ensoleille ddeu mois de mai e tait le jour le plus cruel pour ce petit enfant et pour ces proches. Pour tout le monde qui le connaissait. Le 6 mai 1997,entre 18.30 heures et 19 heures  a Savestin lui arriva quelque chose de tres mauvais. Quelque chose qui n’est pas devine meme a ce jour-ci. A cause de l’instruction et de la recherche.

Vers 20.30 heures il faisait soir. Mais Savestin ne revenait pas a la maison.  Ou est il? Ou pourrait il etre? Je l’ai cherche et je ne pouvais pas le trouver. Nulle part.  Le dernier moment on l’avait vu avec Denis, aussi un ecolier en premiere classe. On m’a amene jusqu’a sa maison. En premier Denis m’a menti  qu’il ne connait pas Tine ?le diminutif de Savestin/ et puis il a dit  qu’il avait reste devant l’immeuble avec les autres enfants.

                                                                                                                                                             NEXT.....

2. LE PROCES JUDICIAIRE ETAIT PREMEDITEMENT CACHE A CAUSE DE LA VERITE DANS CE DOCUMENT

Traduction de bulgare

 

Jugement final

(Une conclusion d’accusation. Conclusion pour l’arret de l’instruction preliminaire)

Sofia, le 15.03.1999

 

P. Kalchev, juge d’instruction aupres du Service d’instruction de Sofia, ville de Sofia, en prenant en vue que pendant l’investigation du proces No. 235/1998 se basant a une communication avec No. d’entree 34261/1998 du Parquet Regional de Sofia, on a su le suivant:

 

         La production preliminaire est menee contre un malfaiteur inconnu pour un crime suivant l’art. 142, paragraphe 2, p.2 et 3 en liaison avec  paragraphe 1 du Code Penal. Avec le jugement de production le Parquet a donne des instructions concretes. En achevant les susdites, on a convoque une expertise complexe avec la participation des psycologues et psychiatres enfatins de l’Institut de Psycologie aupres du Ministere de l’Interieur pour elaborer une expertise du temoin mineur Deniz Bahram. Vers la date de 10.03.1999 l’expertise est elaboree, mais puisque les documents de l’Institut sont mis en secret, elle ne peut pas etre supplementee vers le moment actuel. La conclusion de l’expertise est que le temoin Bahram a donne des faux temoignages pour le fait que Savestin est tombe dans la riviere. La verite est que le susdit a ete kidnape par des personnes inconnues du quartier Lulin.

         prenant en vue que le delai de la production preliminaire est fini et des nouvelles actions d’investigation ne pourraient pas etre faites, j’envoie le proces au Parquet Regional de Sofia suivant l’art. 220 – 221 du Code Procedural Penal

J’a i  j u g E

J’envoie le proces No. 235/98 de la liste du Service d’instruction de Sofia du Parquet Regional de Sofia avec opinion d’arret de la production preliminaire suivant l’art. 239, paragraphe 1, p.2 du Code Procedural Penal.

 

Juge d’instruction: (sgn. ill.)        

  •  

Cette verite avcut ete cachee par expres pendant 5 ans - 11.02.2004

3. VOILA LA MANIERE PAR LAQUELLE LES FLICS DEGOUTANTS ECRASENT CHAQUE

CAS PAREIL ET TUENT CHAQUE VERITE PROUVEE

Ministere de l’Interieur

No. de reg. 133305

De la date de 10.07.2001

 

A l’attention du Service d’Instruction

Judiciaire de la capitale

A l’attention du juge

d’instruction Ant. Bliznakova

 

 

En liaison de votre arrete de recherche des executeurs inconnus suivant proces d’instruction No. 149/2001 de la liste du Service d’Instruction Judiciaire de la capitale, qui ont kidnappe le mineur Savestin Deyanov, nous vous informons pour le suivant:

         Secteur “Recherche” aupres de la Direction de la capitale des Affaires interieures n’opere pas sur l’instauration a des executeurs inconnus des crimes.

         Au Secteur “Recherche” aupres de la Direction de la capitale des Affaires interieures on opere sur la recherche du disparu sans trace Savestin Todorov Deyanov.

         Jusqu’a ce moment nous n’avons pas des donnees qui nous inclinent sur le point que Savestin Deyanov est kidnappe.

 

10.07.2001                                                                        

 

           directeur du Secteur “Recherche”

aupres de la Direction de la capitale

des Affaires interieures

 sceau de la Direction de la capitale des Affaires interieures

 

 

Commentaire du pere: Voila comment les flics annulent l’Instruction, le Parquet et la Loi. Savestin n’etait pas recherche et on ne le recherche pas.

 

Le pere est convaincu que surtout le president d’alors Petar Stoyanov et le premier ministre d’alors Ivan Kostov et les services secrets ont cache l’information et la verite sur l’enlevement. demandez-les pourquoi ?

C’est le lieu au centre de Sofia, devant le “Pont des lions” ou les policiers ont menti avec premedition que Savestine s’est noye.

music1.gif (21850 bytes)AMOUR PATERNEL

LA CHANSON QUT EST CHANTEE EN BULGARIE A SAVESTIN

#7

24 tchassa (Hebdomadaire)  27 mai 1997   Page 5

Le pere d’un enfant disparu appelle au secours Stoyanov et Bonev

Une lettre ouverte adresse au President de la Republique Petar Stoyanov, a l’Assemblee Nationale et a tous notables a divulgue hier le pere de Savestin Todorov Deyanov, age de 8 ans, qui a ete kidnappe le 6 mai 1997. 

Le pere Todor Deyanov espere que le President de la Republique et le Ministre de l’Interieur s’occupent personnellement du cas en exercant leur influence dans l’investigation

de l’enfant disparu. Il affirme que son fils fut kidnappe dans la rue tout en supposant que le but de ce kidnappage soit la vente a l’etranger ou bien une adoption secrete. 

Depuis 20 jours les services du Ministere de l’Interieur sont a la recherche de Savestin Deyanov, toujours sans aucun resultat, de sorte que le sejour de l’enfant demeure inconnu. Savestin souffre d’appendicite chronique ses coudes etant couverts d’eruptions allergiques. L’enfant a des cheveux courts chatains et des yeux bruns.

 

Savestin, le ravi et telecopie de la lettre du pere.

 

A l’attention de Monsieur le President de la Republique de Bulgarie

A l’Assemblee Nationale

A la presse: a l’hebdomadaire 24 tchassa du 27 mai 1997

 

Lettre ouverte

 

de Todor Stanislavov Deyanov

 

A tous les hauts fonctionnaires

A Sofia, ce 26 mai 1997

Messieurs,

 

Le 6 mai, en plein jour, mon fils Savestin age de 8 ans a ete kidnappe. Son sejour reste toujours inconnu. 

Messieurs les legislateurs: est-ce comme ca que nous allons rejoindre l’Europe - en chair vive et impot sanguin??? Est-ce qu’on n’est pas a la veille du 21-er siecle? Qu’avez-vous fait avec la loi sur les enfants? Je vous demande, Messieurs les legislateurs, comment pourrons-nous proteger nos petits enfants? Dans des cages verrouillees ou bien serres en colliers dans les rues? 

 

Monsieur Bonev, 

A vous personnellement je vous prete confiance. Mais, 20 jours se sont deja ecoules et aucune trace de mon petit fils. Le monde connait un cas ou tout un pays a ete referme en quelques minutes pour un simple enfant. C’etait un pays arabe. Je vous demande: quand est-ce que nous deviendrons au moins un pays arabe au niveau de la sauvegarde de nos enfants? Vous en engagez-vous personnellement?

 

Monsieur le President de la Republique, 

Moi et mon Savestin, nous etions a la tete des protestations du janvier. Au nom de notre vie la, en Bulgarie! Sauf mon petit enfant n’est plus la. Un petit Bulgare a disparu. Qu’allez-vous faire, Monsieur le President, pour qu’aucun enfant bulgare ne soit jamais kidnappe? Je compte sur vous! Vous etes aussi un pere. Vous allez certainement ressentir ma peine... C’est sur!

 

Messieurs les hauts fonctionnaires, 

comment allez-vous finalement exercer votre pouvoir alors que legalement vous ne pouvez point proteger au moins les enfants bulgares? Je ne rigole pas, c’est une question serieuse:

 

Savestin signifie conscience. Vous en avez?

 

T. S. Deyanov

Au lieu de reponse le 27 Mai, l’apres-midi, au 9 siege regional de la police, 12 – 13 policiers m’ont menace: “Vous, Monsieur Deianov, vous ne devez rien exposer devant la presse et la societe pour nous, parce que sinon nous allons exposer de telles choses pour vous, qui vont vous ecraser.

Le President Petar Stoianov les derniers 4 ans n’a eu guere la volonte d’aider a Savestine ou a quelconque  autre petit bulgare disparu!

#8

Archivee sous n° R 560 le 27.10.1997

N’a jamais ete examinee

Conseil des Ministres

En vertu de la Constitution, art. 14

et art. 10 de la Convention des droits de l’homme

 

A l’attention de:

Monsieur Ivan Kostov - Premier Ministre de la Republique de Bulgarie

Demande

de

Yuliya Khristova Tchakarova

Monsieur le Premier Ministre,

 

En vertu de l’art. 3 de la Convention sur l’enfant que voici: Les interets supremes de l’enfant constituent une priorite dans toutes les actions concernant les enfants, ainsi que des textes des art. 8, 9, 11 et 16 je vous prie humblement de me faire connaitre les coordonnes des professionnels qui ont rapidement recupere la Jeep de votre ami pour qu’ils nous aident dans l’investigation de mon petit enfant Savestin kidnappe le 6 mai 1997 a Sofia. 

Les agents charges de l’investigation travaillent en vain des le debut. Primo: les officiers de permanence font retourner le pere - qu’il vienne le lendemain (?!) - avec la demande de recherche et quoi qu’il la depose a la direction regionale a 1 heure 20 minutes elle n’est transmise que dans 10 heures. Secundo: apres que le pere a communique le cas a la presse il est menace l’apres-midi du 27 mai a la police: Eh bien, Monsieur Deyanov, ne racontez plus de telles choses a la presse et a la societe pour que l’on n’en raconte de vous... Pourriez-vous imaginez, Monsieur le Premier Ministre, ce que ceci signifiait pour nous a un tel moment tragique? Toutefois, suite a des efforts inhumains nous sommes arrives a informer plus de 5 millions de Bulgares du cas Savestin. La societe - en la personne de journalistes, radios, televisions, imprimeurs, photographes, de gens comme ca - nous a soutenu gratuitement et sans reserve a l’instar de notre avocat maintenant qui s’est chargee de la protection de nos droits d’homme. Tertio: il semble que la police ait laisse les soupconnes quitter le pays. Quarto, quinto, sexto, etc.: la methode qu’on utilise pendant les investigations d’enfants en Bulgarie ne favorise que les criminels eux-memes qui restent de telle maniere inconnus et impunis. 

Je suis abattue sur le plan moral, psychique et tout autre par le fait que six mois nous, en tant qu’electeurs bulgares, sont sans defense et droit dans notre patrie vis-a-vis des criminels. Je vous supplie instamment de bien vouloir nous secourir en conformite avec les lois et les conventions internationales que notre pays a consignees.

Ce n’est pas vrai que sans enfants il n y a pas de l’avenir: la verite cruelle est que sans enfants il n y a pas meme du present!

Yulya Tchakarova     27 10 1997 Sofia 

 

Monsieur Kostov, je soutiens sans aucune reserve les considerations de la mere!

En janvier 1997 j’ai soutenu la democratie avec le plus cher que j’aie. A cette photo - nous etions en proximite immediate de vous.

Je crois que maintenant vous allez aider cet enfant comme le postulent la loi, le moral et la conscience! 

T. S. Deyanov         27 10 1997 Sofia

 

Le petit Savestine etait enfant – symbole des meetings et des barricades en Janvier 1997 dans la lutte pour la democratie. Sa photographie – ci dessous a ete publiee quelques fois dans la presse apres son quidnappage.

Le Premier Ministre Ivan Kostov n’a jamais bien voulu repondre aux prieres et aux plaintes  pour la recherche de Savestine.

#9

 

Jeudi, le 22 janvier 1998     FATALE     Troud page 13  Par Anna Zarkova

Le pere de Savestin qui est porte diaparu a remi une protestna podpiska au President.

5516 parents: Il n’y a pas de pitie 

pour les enfants de Bulgarie!

Troud           (Hebdomadaire)                                 29 octobre                                                                                 

Anna Zarkova

A travers les tortures infinies pendant l’investigation sans resultat de mon fils j’ai tire la conclusion tragique que je suis citoyen d’un Etat qui neglige mes problemes - a declare hier devant la redaction Todor Deyanov dont l’enfant a disparu sans laisser de traces il y a 5 mois.

 

 - C’est pour cette raison que j’ai decide de comparaitre en tant que demandeur contre la Bulgarie par devant le Tribunal Europeen a Strasbourg. Je le ferais non pour gagner de l’argent, mais pour la satisfaction morale des dizaines de parents qui partagent le meme destin funebre. Nos enfants innocents tombent victimes aux criminels sous le regard impassible d’un systeme bureaucratique, statique, vulnerable et irresponsable d’ordre et securite.

 

Petition

5516 signatures

remise le 19 janvier 1998

N° ref. 9401, dossier n° 132 du 19.01.1998

A l’attention de:

Monsieur le President de la Republique de Bulgarie Petar Stoyanov

Sofia

 

Monsieur le President de la Republique,

 

nous, un comite promoteur compose de parents et d’enfants, unis par la compassion pour le destin du petit Savestin, par nos signatures, nous elevons la voix au nom de la sauvegarde de tous les enfants bulgares qui ont disparus sans laisser de traces. Nous exigeons une investigation efficace tant au pays qu’a l’etranger, en vertu de la Convention sur l’Enfant. Nous posons la question: Pour quelle raison la Bulgarie n’a pas sa loi sur l’enfant? et nous Non! aux crimes contre les enfants.

La tragedie des enfants et des parents n’a ni couleur, ni nuance! C’est une tragedie pour tous le pays, helas! La petition a ete consignee par de nombreux compatriotes de plusieurs communes nationales. Si bien des Bulgares, que des Turcs. A des endroits - diriges par le maire et l’administration municipale. Des medecins, des juges, des journalistes, des instituteurs, des savants, des etudiants, des eleves, des vielles personnes avec n’importe quel metier. Il n’est rien au monde plus cher que les enfants!!!

Des milliers de signatures de: Sofia, Svilengrad, Gotse Deltchev, Pechtera, Kyustendil, Gabrovo, Popovo, Lom, village de Kapitan Dimitrovo, Vratsa, Zemen, village de Vranya Stena, village de Kalotintsi, Pernik, Velingrad, Yambol, Targovichte, Varna, Vakarel - les parents d’Ivan qui est disparu le 9 mars 1997 a l’age de 12 ans, Veliko Tarnovo, Dobritch, Plovdiv, Lovetch, Goroublyane, Dragalevtsi, Sandanski, Pasardjik, Choumen, Gorna Oryakhovitsa, Berkovitsa.

Le cas Savestin est devenu le facteur unificateur pour les gens. Dans tous le pays les parents sont frappes. Il est extremement facile de collecter encore des millions de signatures. C’est absolument sur! Mais a quoi ca sert?

Les Notables ne connaissent pas les lois?

Ils n’ont pas lu la Convention?

Ca alors!... Ils sont tenus de pas ignorer que c’est l’Etat qui est le responsable!! Ou bien s’il s’agit de la responsabilite il cessent de representer l’Etat?!...

Monsieur Stoyanov, vous etes egalement personnellement responsable pour chaque enfant comme le petit, mignon Savestin! Vous amnistiez des prisonniers, des delinquants - eh, alors, amnistiez-moi aussi et intercedez en faveur de Savestin. Mon seul delit est celui d’etre un pere - un pere un Bulgarie! De la pitie, s’il vous plait!

Monsieur le President, encore que vous ne disposiez pas d’initiative legislative, nous - des parents et des enfants - vous donnons le pouvoir de deposer la petition a l’Assemblee Nationale pour qu’il y ait au moins une loi sur l’Enfant en Bulgarie! Cette loi ne compte pas parmi les priorites du gouvernement. Pourquoi?!

Malgre les 5516 voix de toute la Bulgarie, pleines de compassion envers le destin  du petit Savestine  et avec l’exigence d’effective recherche des filles et des garcons  disparus comme dans le pays, ainsi hors de lui, le President Stoianov et les gouvernants n’ont guere ete touches pour les enfants en peril.

Cela a oblige le pere Todor Deianov d’entreprendre une greve de faim effective sans precedent du 6 au 27 Mai 1999, pour qu’en Bulgarie  eut enfin une loi de protection de l’enfant

#10

HUNGER-STRIKE MAI 1999

 

Mercredi, 14 mai 1999              ANNA ZARKOVA

Il y a deja neuf jours que le pere de Savestin refuse a manger en signe de protestation.

Un cahier de l’eleve de premiere classe disparu ramasse des sigtnatures en defense des enfants.

Todor Deyanov qui fait la greve:

Je vais mourir de faim, de toute facon je suit mort.

 

 

Le pere pendant la greve de faim sans precedent au centre de la capitale, 6 – 27    mai 1999.

C’est le cahier d’ecole de Savestin et il y a inscrit tout seul son nom…..  Plus tard des gens ont ajoute des milliers de signatures insistant qu’en Bulgarie il y ait une Loi pour l’enfant.

Malgre que plus de 200 000 signatures ont ete ramasse dans le pays, y compris des signatures d’enfants, la Loi de l’enfant etait adoptee comme  “une entreprise active” a peine a la fin du mois de mai 2000. La Loi n’etait pas bien elaboree et il y avaient beaucoup de lacunes.

#11

ÐÀÇÏÎÇÍÀÂÀÒ ÑÚÂÅÑÒÈÍ ÍÀ ÑÍÈÌÊÀ ÎÒ ÁÀÃÄÀÄ

Journal “Dneven Troud” Journal national quotidien Mardi, le 20 Octobre 1999

On reconnait Savestin sur une photo de Baghdad

 

 

  Par Anna Zarkova

Le pere de l’eleve de premiere classe Savestin Deyanov, porte disparu de sa maison depuis 2 annees et 4 mois, a soudain reconnu son enfant sur un photo de Baghdad, publiee au journal “Troud” la dimanche derniere.

“Le petit garcon photographie, aux joues percees par une broche en fer, dans la publication des merveilles des derviches c’est mon fils” – a annonce avec grande emotion hier M. Todor Deyanov.

“Dans la monsquee Takia on permet aussi aux enfants a pratiquer la blessure sans douleur – annonce le texte sous la photographie, reimprimee dans notre journal de la version italienne de la revue originale anglaise “X factor” – 1998. L’article sous notre rubrique ‘Feu et flamme” traite des phenomenes supernaturels des adherents d’une secte islamique scandaleuse.

(Suite p.32)

 

         SAVESTIN                 PHOTO DE

                                              BAGHDAD

 

Derviches de Baghdad

#12

PLAINTE OUVERTE

De TODOR STANISLAVOV DEYANOV

Sofia, Ljulin 521-4-87

 

A L’ATTENTION DE

M. EMANUIL YORDANOV – MINISTRE DE L’INTERIEUR

LE PARQUET DE CASSATION DE R. DE BULGARIE

M. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE – PETAR STOYANOV

L’ASSEMBLEE NATIONALE – HRISTO IVANOV

Cher Monsieur Yordanov,

 

Je suis stupefie et je suis furieux!!! Voila qu’il y a deja 3 ans et 7 mois que Savestin n’a pas eu la chance d’etre cherche. CAUCHEMARE !!!

Hors de la cruelle circonstance que l’enfant est inclu dans un jaune bulletin d’Interpol a peine en l’an 2000, le comble de tout est que les faits donnes sont toujours inexacts. C’EST HORRIBLE !!!

1.        Plusieurs fois par ecrit j’ai donne une description detaillee de ses caractistiques de naissance et et acquis.

2.        Le printemps de l’annee courante nous avons fait un scandale dans la presse portant sur le fait que quelqu’un a invente une cicatrice au menton, en meme temps un caracteristique de naissance n’a pas ete annonce et les caracteristiques acquis non sont pas dectrits. C’EST IDIOT !!!

3.        Au cours de sa rencontre personnelle a ce sujet au mois de mai l’a.c. avec M. Valentin Georgiev dans son cabinet j’ai decrit encore une fois le suivant:

·         Visage doux, peau blanche, charme particulier.

·         Cheveux doux, chatain clair, changeant selon la saison et le soleil vers plus fonce ou jusqu’a blond.

·         Auricules – grandes, regulieres.

·         Grands yeux en amande – couleur brun fonce, aux longs cils.

·         Grain de beaute caaracteristique sur la hanche gauche au diametre 3 mm.

·         Cicatrice verticale de verre a la jambe gauche legerement a gauche sous le genou a longueur d‘environ 4 cm.

·         Cicatrice horizontale au-desous de la rotule droite a longueur d’environ 4 cm.

·         Eruptions saisonnieres (printemps – automne) sur et autour des coudes – probablement causees de psoriasis.

·         J’ai insiste d’etre publie sa photographie au ballon

-          J’ai demande vieillissement du portrait

En resultat j’ai recu la confirmation ecrite Æ 1961/8.06.2000 que les donnees erronees sont corrigees. Mais en effet ce n’etait pas vrai.. C’est evident par Æ 3961/00 du 15.11.2000. C’EST AFFREUX!!!

MONSIEUR LE MINISTRE, j’insiste de votre intervention personnelle. Il s’agit du destin d’un enfant et d’une raillerie de la part des policiers.

1.        Qui doit porter la responsabilite de toute cette cauchonnerie liee a la recherche de Savestin?

2.        Peut etre quelqu’un remplace expres les donnees pour priver Savestin de la chance detre reconnu?

3.        Angel Angelov, le chef de l’investigation ne veut pas renconter mes avocats. Pourquoi? Je vous prie qu’ils soient immediatement recus! Des personnes comme Angelov et cie condamnent nos enfants a ne pas etre trouves. Qu’ils soient tous baisses au rang de sergeants et jetes dehors du Ministere de l’Interieur!

4.        Pourquoi le portrait de l’enfant n’est pas actualise?

J’INSISTE SUR LA CORRECTION URGENTE SANS DELAI DES DONNEES, ET QU E JE SOIT INFORME  en DETAIL! LA VERTIRE!!

ENFIN J’EXIGE UNE REPONSE EXPLICITE A LA PLAINTE No. d’entree 1320/09.03.2000.

5.        Les coupables au Tribunal! Savestin n’est pas encore trouve parcequ’il  n’a pas ete jamais cherche. On ne travaille pas sur aucune version.

6.        Pourquoi la police est contre un enfant? Je demande une reponse.

CHER MONSIEUR LE PROCUREUR,

Il n’y a pas une recherche active de l’enfant porte disparu (ravi) le plus connu!

Il est evident: attitude inadequate vis a vis de mes plaintes, derogation a  la Constitution et  la Convention de l’ONU pour les droits de l’enfants!

J’insiste d’une investigation detaillee sur l’inaction criminelle et les actions inadequates vis a vis de l’enfant porte disparu – Savestin! L’enfant a ete de toute facon prive de la chance d’etre cherche chez nous ou a l’etranger il y a deja 3 annees et 7 mois! On chante une chanson pour Savestin a la radio mais personne ne s’interesse pas de cet enfant bulgare.

MONSIEUR LE PRESIDENT PETAR STOYANOV,

Je demande avec douleur: jusque quand vous allez rester indifferent? Les droit humains d’un etre humain mineur ne en Bulgarie sont brises cruellement et tragiquement. Savestin et les enfants au destin pareil ne sont pas trouves parce qu’on ne les cherchent pas! Nous, les parents, sommes minables et sans defense devant les fonctionnaires de la  police. Ils ont organise cette irresponsabilite.

On fait des rapports pro forma qu’on a trouve des enfants qui netait pas ravis en effets mais qui ont quitte leur maison ou l’orphelinat a leur desir ou bien pris par l’autre parent, des accidents,  eventuellement on decouvre un cadavre, ou un enfant (les jeunes filles pour prostitution) reussit a telephoner seul ou fuir a letranger. Pratiquement il n’y a pas de  recherche et prevention. Chaque annee il y a beaucoup d’enfants portes disparus mais ces donnees aussi disparaissent.Les gens de la police cachent la verite, violent les lois actuelles du Ministere de l‘Interieur, et  recoivent des primes.

Monsieur le President, Vous etre le gardien de la Constitution. Vous suivez le tableau de la criminalite. Faites quelque chose en faveur des enfants! Si Savestin etait votre enfant, qu’est ce que vous allez faire?

Un homme qui a perdu la confiance en cet Etat:  sign.ill

T. St. Deyanov

Sofia, le 20 Novembre 2000

 

 

Le kidnappe en mai 1997 Savestin a ete communique dans le builletin jaune d’Interpol seulement pendant le mois de fevrier 2000 dans le builletin jaune de l’Interpol – Lyon mais avec des traces de reconnaissance presque fous du genre de : « honnete », « svelte », avec une cicatrice fabriquee sur son menton et « circonstances de disparition : la Bulgarie » voila comment de « republique » la Bulgarie est devenue « circonstances », et la verite concue par la justice que savestin est enleve est intenionellement cachee.

Savestin continue a etre prive expressement de sa chance de sauvetage, y compris aussi vers le septembre 2005 puisque Interpol-Sofia publie par intention dans le site de l’Interpol – Lyon des photos de portrait de Savestin qui ne sont pas vraisemblables ni peuvent servir de reconnaissance – la premiere est une piece de journal froissee en noir et blanc, la seconde est une copie de fax mal vraisemblable et la troisieme est l’actuelle elaboree aux Etats-Unis mais il n’est pas indique qu’elle est actuelle en ce moment et il est ecrit au-dessous 1997 comme si Savestin a ete kidnappe quand il avait 17-18 ans. Ceux qui travaillent dans Interpol – Sofia pourraient voir la difference et ces actes insenses meme s’ils etaient aveugles, mais ils ne les corrigent pas meme apres les nombreuses plaintes du pere. On lui gene que Savestin soit reconnu !

#13

 

Le journal Trud, 8 mai 2003

 

Todor Deyanov, pere de Savestin le disparu 6 ans avant:

Des flic superieurs prennent part dans le traffic d’enfants.

Alexandre Botev, journaliste.

-         Mr Deyanov, 6 annees se sont ecoulees apres la disparition de votre fils Savestin…

-                     J’avais de la joie enorme avec un tel fils, mais mon droit et chance de preter de l’amour a mon fils a ete enleve. Et comme ca deja 6 annees penibles. C’est inoui… malheureusement il n’avait ni president, ni general qui pourrait aider meme d’une maniere humaine. Ils n’ont pas voulu… ils m’ont puni de cela que j’ai ose faire face contre le traffic et le commerce d’enfants.

-   Qui vous a puni?

-         L’etat. Ils m’ont puni avec cela qu’on ne recherche pas mon fils. Si je ne me serais pas battu – je serais peut-etre plus lache, et Savestin serait oublie comme beaucoup d’autres enfants. Un gamin peut etre anneanti sans qu’on le mette en broche. J’irais meme chez les canibales pour sauver Savestin. Comment vaincre alors les canibales aux postes de l’etat?

-                     Jusqu’ou est allee la recherche. Est-ce qu’on travaille vraiment sur l’investigation de votre fils?

-         Un proces se deroule deja deuxieme annee contre l’etat pour cela que Savestin n’est pas recherche. A travers le journal Trud je demande le Ministre de l’Interieur: Pourrait-il montrer une activite sur ce proces qui a une importance concrete pour la recherche de l’executeur et l’endroit ou se trouve Savestin?

-         Vous aussi avez fait une enquete paralelle…

-         Malheuereusement en Bulgarie le MI tient le monopole sur les enquetes. L’homme ordinaire ne peut pas louer des detectives prives, cela coute une fortune. D’ou pourrai-je prendre cet argent? Quoique fait le detective, les renseignements s’effondrent dans le MI. sauf quand un policier decide que c’est une verite, alors c’est comme le onzieme Ordre divin. En 1997 un proces a declare que Savestin est kidnappe. On cache de moi ce proces-verbal pendant trois ans.

-         Kidnappe par qui?

-         Le proces est contre un malfaiteur inconnu. Mais je crois qu’on sait qui est le ravisseur. J’ai toujours montre un Iranien – traficant d’hommes, armes, cocaine. Il a ete emprisonne mais personne ne l’a pas interroge.

-         Qu’est-ce qui c’est passe avec lui?

-         On l’a delibere. En 1999 son cadavre a ete decouvert derriere le NDK, et l’inactivite du MI continue… vous savez pour la photo accablante faite parmi les dervis a Bagdad. Alors ni la police, ni la police judiciaire, ni le Parquet, mais le journal Trud a fait une expertise aupres de l’Institut de criminologie. Les coincidances etaient stupefiantes, mais l’ordinateur n’a pas prouve l’identite a travers des photos enfantines. C’est valide pour des gens au-dessus de 18 ans.

-         Vous avez envoye une petition a la Commission europeenne a Bruxelles…

-         En difference de nos pouvoirs la ils ont reagi et pas une seule fois, ils savent qui est Savestin. Et mon pays reste sourd… qu’est-ce qui c’est passe a Interpol – Savestin est annoce a la recherche 4 ans et trois semaines apres sa disparition. Un programme unique reste en inactivite pendant des annees sans lequel on ne pourrait pas faire une progression de l’age a un enfant. Une manque d’interet et de volonte absolue pour acquerir les materiaux photographiques necessaires. Dans nos lois il n’y a rien aussi pour le commerce d’enfants. L’iniciative dans ce domaine est au MI et il est un monopoliste. Et je l’accuse que des flics superieurs prennent part dans le traffic d’enfants. Comment attendre qu’ils detruisent leur propre traffic…

-         Ce sont de graves accusations.

-         Sans la protection des flics ces canaux vont perir. C’est comme ca avec les voitures et la drogue.

-         Perdez-vous deja l’espoir?

-         L’espoir est le dernier qui meurt mais il n’est pas infini. J’ai perdu l’espoir de voir mon enfant comme enfant. Plaise a Dieu que ce soir il revienne grandi, un jeune…

-         Croyez-vous que Savestin est encore vivant?

-         Si on n’a pas de croyance c’est inutile de vivre. Je souhaite qu’il soit vivant car le contraire est la mort pour moi-meme… j’aime mon fils eperdument et je me battrai jusqu’a la fin. Je ne le trahirai pas!

 

#14

VOILA QUELQUES BETISES CRIMINELLES CONCRETES ENVERS L’ENFANT SAVESTIN

 

AU PROCUREUR DE LA R. DE BULGARIE

Recue le 01.03.2004  No d’entree a 956/03

Au President de la R. de Bulgarie

Au Premier Ministre de la R. de Bulgarie

A Stela Bankova – Depute au 39 Assemblee Nationale

A la barronnesse Emma Nickolson – Le P.EUROPEEN

A Alvaro Gil Robles – LE CONSEIL DE L’EUROPE

 

De TODOR STANISLAVOV DEYANOV –

le pere de l’enfant Savestin, enleve en 1997

 

PLAINTE

En vertu de l’art. 3, l’art. 8, l’art. 11, l’art. 35 de la

Convention des droits de l’enfant,

de l’art. 9, l’art. 10, l’art. 13 de la Convention Europeenne

pour la protection des droits de l’homme et les droits

fondamentaux,  de l’art. 190 du Code de procedure penale

 

Chers Dames et Messieurs,

Je survis en peines incessantes et lutte penible en recherche de mon fils Savestin, enleve en 1997. C’est avec premeditation qu’on n’a pas donne la chance a Savestin d’etre sauve. Des le debut de la tragedie je ne parle et ne defend que la verite, mais les services du Ministere de l’Interieur et l’Instruction empeche dans un but reflechi que mon enfant soit trouve.

Des le debut l’employe Lyubomir Boyadzhiev a recueilli des renseignements suffisants prouvant que Savestin a ete enleve mais l’enfant n’est pas recherche meme a present. Le cauchemar ne cesse pas. Les droits de Savestin sont cruellement outrages.

A peine en fevrier 2004 j’ai eu la possibilite de lire les materiaux sur le proces d’investigation No 235/98 de l’Instruction judiciaire de la capitale – c’est une information laquelle m’avait ete refusee toujours et de toute maniere, malgre mes plaintes. On a cache la verite de moi, de la societe, des institutions d’Etat. On a cache subversivement au cours de cinq annees entieres une verite prouvee!

SAVESTIN A ETE ENLEVE – C’EST LA VERITE. C’est la conclusion de l’expertise complexe, dressee par des psychologues et des psychiatres d’enfants a l’Institut de psychologie aupres le Ministere de l’Interieur. Veuillez trouver  joint l’arrete No 34261/98 en date du 08.07.1999 du Parquet Regional de Sofia lequel m’a ete delivre a peine le 11.02.2004.

Les activites malintentionnees et les inactivites des employes de 09 Direction regionale de la Police, la Direction de l’Interieur de la capitale, la Direction Centrale de la Police, la Coordination et l’Activite d’Information et d’Analyse, Interpol – Sofia, ont voue aux malheurs lå destin et l’enfance de Savestin et ont ruine mon ame, ma vie et mon etre d’homme et pere.

MONSIEUR LE PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE DE BULGARIE,

J’ai des raisons suffisantes pour croire qu’ Angel Angelov - le chef du secteur ?investigation? aupres de la Direction Centrale de la Police, le general Vasil Vasilev et le colonel M. Davidov ont dresse et signe des documents au faux contenu, en detriment des droits et de la recherche de l’enfant enleve. Veuillez trouver ci-jointes deux de leurs informations ou ils manipulent avec premeditation la verite et cachent des verites essentielles, suggerant a moi et aux autorites des versions maniaques pour un accident.

 De meme j’ai des raisons a croire qu’en 1997 les chefs de la 9 Direction regionale de la Police – Alexandre Kostov et Krasimir Alexiev, l’employe a la Direction de l’Interieur de la capitale Irinei Dimitrov, le general Emil Tanev et le chef en 2001 du secteur ?Investigation? aupres de la Direction de l’Interieur de la capitale, tout comme le general Slavtcho Bosilkov, le general Bozhidar Popov et le ex-chef d’Interpol - Sofia et le juge d’instruction Antoaneta Bliznakova ont nui serieusement aux droits de l’enfant enleve.

Notamment :

1.L’ INFORMATION GENERALISEE – signee par le general V. Vasilev et l’INFORMATION AU PARQUET DE LA REGION MILITAIRE DE SOFIA – signee par le colonel Davidov, sont d’une meme date – le 13.02.2001, mais leur contenu est arrange selon le principe ?devine les dix differences? et en detriment de la verite.

2. Dans les deux informations susmentionnees, on ne designe pas expres le fait constate par l’employe aupres de la 9 Direction regionale de la Police L. Boyadzhiev, mais seulement ce qui est au gre de la version des flics. On n’a absolument pas cite les rapports de M. Boyadhiev qu’il y a des donnees suffisantes sur l’enlevement de l’enfant. (Ces rapports manquent aussi au proces d’investigation 235/1998). Ainsi des le debut on cache la verite pour la tragedie survenue. Encore en 1997 il a ete clair que Savestin etait enleve. M. Boyadzhiev a recueilli les temoignages respectifs en presence du depute de la 38 Assemblee Nationale M. Hristo Ivanov. A cause des chefs de la 9 Direction regionale de la Police, de la Direction de l’Interieur de la capitale et de la Direction Centrale de la Police, les rapports et les protocoles de M. Boyadzhiev ont ete dissimules avec premeditation. (Je suspecte avec raison que le chef de la 9 Direction regionale de la Police – A Kostov, les a probablement detruits). De mauvaise foi, l’enfant n’a pas ete sauve. En 1997, en detriment des droits et la vie de mon enfant, on n’a pas forme une procedure prealable.

3. On suggere avec premeditation que du point de vue objectif manque des donnees d’enlevement. S’il vous plait noter que deux ans apres que la verite a ete constatee par une expertise complexe, on suggere avec la premeditation  pour que Savestin ne soit pas recherche.

4. Au lieu de citer et designer la verite pour l’enlevement de la conclusion de l’expertise complexe de 20 jours, le general Vasilev et le colonel Davidov la cache de mauvaise foi, en refletant dans leurs informations seulement : ? On a dressee une expertise operative et psychologique de Denier Bahram, temoin de la noyade, dans le but - verification de son aptitude d’etre utilise comme un temoin? On cache avec premeditation la verite et on suggere la presence d’un ?temoin de la noyade?.

5. Le suivant mensonge de V. Vasilev et M. Davidov c’est que le proces d’investigation No 235/1998 est forme par leur initiative. La verite c’est que le proces est uniquement le resultat de mes efforts et plaintes.

En effet, il y a deux proces d’investigation, reunis en 2001 en un. Le premier No 235 est de 1998 avec le juge d’instruction P. Kaltchev, le deuxieme est sous le No 149 de 2001 avec le juge d’instruction Antoaneta Bliznakova. Dans les proces ainsi reunis manquent de rapports de 1997 de l’employe L. Boyadzhiev. Le materiau video et le protocole joint, faits en 1998 par Nikolay Yossifov – la Direction Centrale de la Police, manquent aussi. Ces materiaux ont reduit en cendre les mensonges de Denier encore avant l’expertise complexe. En 1997 ainsi qu’en 1998 il etait clair que Savestin a ete enleve. Le materiau video et le protocole

 joint sont caches a la Direction Centrale de la Police. Je suspecte qu’Angel Angelov les a abimes. Le meme a dit au juge d’instruction Bliznakova  ?Bliznakova, essaie de terminer ce proces?. Ce sont les mots personnellement de Mme Bliznakova, parce qu’elle etait affectee et  a lache cela devant moi. Mais plus tard evidemment unå nullite plus haut placee que M. Angelov a influence le juge d’instruction. Soudain elle a acheve a la hate avec des interrogations insensees et sans exiger les proces operatifs de la Police. Mme Bliznakova a presente un arrete bizarre pour la suspension de l’investigation. Mme Bliznakova doit etre interrogee. Je suis pret a la confrontation.

L’investigation des criminels n’a pas eu lieu et n’a pas lieu. L’iranien au dossier criminel et sous un No dans le systeme, avait ete retenu au cours de deux annees a la prison centrale mais il n’a pas ete interroge du tout. La prostituee au dossier criminel et sous un No dans le systeme n’a pas ete interrogee non plus dans le  Service d’investigation de la capitale. Personne de leur entourage n’a pas ete interroge ni elabore. On n’a interroge que moi et mes proches.

Malgre les deux arretes du procureur de 2001: ?le proces d’investigation d’etre envoye pour qu’on continue l’investigation du malfaiteur et la personne enlevee? - une investigation de nouveau et avec premeditation manque. C’est evident de la lettre 13305 du 10.07.2001, signee par le chef de secteur ?Investigation – la Direction de l’Interieur de la capitale? au juge d’instruction Bliznakova :

Le secteur ?Investigation? aupres de la Direction de l’Interieur de la capitale ne travaille pas pour constater le malfaiteur inconnu des delits.

Jusqu’a present nous n’avons pas de donnees a notre disposition que Savestin Deyanov soit enleve. Signature et cachet!

Voila comment la Police annule le Parquet et la loi, tandis que le juge d’instruction se tait en detriment de l’enfant enleve. Apres 2001 le proces d’investigation No 235/98 s’eteint completement – il n’y a aucunes actions operatives et d’investigation. 

Ce qu’ont ecrit le general Vasilev et Davidov : ?On a prevu des actions coordonnees avec l’instruction? est absolument faux. La verite c’est qu’il n’y a pas d’actions. Horreur! 7 annees horribles!

6. Le general Vasilev et le colonel Davidov signent une autre non verite que la conclusion de l’inspection du Service National ?Lutte contre la criminalite? etait qu’il s’agissait d’une noyade ?! Le Service National ?Lutte contre la criminalite?, en detriment de l’ordre du ministre de l’Interieur de ce temps  - Bogomil Bonev, n’a absolument pas travaille sur le cas Savestin et ne peut pas avoir une opinion. Le ex-Directeur du Service National ?Lutte contre la criminalite? le general Kiril Radev a declare personnellement devant moi qu’on n’a pas travaille sur l’investigation de mon fils parce que le secretaire de l’Interieur de ce temps – Bozhidar Popov a donne l’ordre qu’on prenne toute la documentation. En realite le general B. Popov  empechait des le debut l’investigation de Savestin. Meme en 1997 il a utilise son influence pour que la demande parlementaire concernant le destin de Savestin n’ait pas lieu.

7. Ce n’est pas vrai que l’expertise que non la Police mais moi personnellement j’ai commande selon la methode de la comparaison des photos a donne une conclusion categorique. De nouveau manipulation et dissimulation des resultats. La verite c’est que les derviches a Bagdad ont montre un tiers enfant qui n’etait pas ni Savestin, ni son double. La verite c’est que par faute de la Police et de l’instruction n’est pas constatee l’identite de l’enfant, photographie  en 1998 pour la revue ?X-Factor?! Si ce n’etait pas Savestin, qui etait le double ? Les flics n’ont pas travaille sur cette version non plus. Ils ont refuse l’aide des autorites Jordaniennes parce qu’ils s’en fichent du destin de mon enfant.

8. Ce n’est pas vrai qu’en 2001 le Ministere de l’Interieur n’a pas dispose d’un programme d’ordinateur pour l’actualisation des portraits des enfants recherches. Meme si c’etait le cas, ils devaient commander au cours des annees cinq portraits actualises de Savestin a l’etranger. La verite c’est que les flics refusaient qu’on ait des portraits actualises de Savestin pour eliminer la chance de son investigation. Celui qui pretend de rechercher un enfant sans savoir comment le reconnaitre est un vaurien complet comme homme et professionnel. Sans un portrait contemporain tous les bavardages pour des actions d’investigations menees sont une absurdite evidente. Le Ministere de l’Interieur a sabote le fonctionnement du programme en Bulgarie.

9. Les affirmations signees par le general Vasilev et le colonel Davidov sont manipulatoires que Savestin a ete annonce pour investigation internationale. On a cache la verite que cela a ete fait trop tard – a peine le fevrier 2000 au bulletin jaune F-7/2.2000, et en deuxieme lieu que cette information tardive est faite de mauvaise foi, avec des signes distinctifs incroyablement insenses comme ?honnete? et ?svelte?, sans description des signes reels et inventee avec premeditation ?une cicatrice au menton?. Le comble de l’imbecillite de la police c’est que comme circonstances de la disparition est designe le mot ?la Bulgarie?. La verite c’est que la correction exacte des signes distinctifs et la circonstance que Savestin a ete enleve et prive de liberte, tout comme la publication du portrait actualise, sont faits a peine le 01.10.2003 par avis No 8278 d’Interpol - Sofia a Interpol - Lyon. 7 annees entieres Savestin a ete prive d’une chance reelle d’investigation internationale. Cela n’a pas aucune importance pour le general Vasilev et le colonel Davidov. Cretins!

10. L’affirmation cynique du colonel M. Davidov que ?le cas  est sous le controle du secteur ?Investigation? - la Direction Centrale de la Police? Nulle part dans les deux informations n’est pas designee quelque chose essentielle sur la recherche de l’enfant, ni qu’on va entreprendre quelque chose d’essentielle. La cruelle verite c’est que le cas est sous le controle de la Direction Centrale de la Police uniquement pour que Savestin n’ait pas de chance reelle d’etre trouve.

Monsieur le Procureur de la Republique,

En vue mon expose et en vertu de l’art. 190 du Code de procedure penale, je vous prie qu’une procedure prealable soit formee contre le general Vasilev, le colonel Davidov et Angel Angelov – investigation de la Direction Centrale de la Police au sens de l’art. 311 du CP.

Je vous prie en vertu de l’art. 190 du Code de procedure penale et en vue de mon expose pour la formation de procedure prealable contre chacune des personnes citees dans ma plainte, qu’on etablisse quelles personnes ont contrevenu au corps de l’art. 387 du CP.

Suit d’etre eclairci  pour quelle raison si methodiquement, systematiquement et cruellement dans un but reflechi au cours de sept annees entieres, ils ont fait tout le possible  pour que Savestin ne soit pas trouve. Une enorme bande policiere contre un petit enfant innocent ?! Pourquoi ? En realite empecher  au cours de 7 annees entieres l’investigation de Savestin, est-ce que cela ne signifie pas categoriquement que les flics couvrent et continuent a couvrir un canal de commerce avec des enfants ? Suit une investigation detaillee des personnes citees par moi – des biens, revenus, cigares tres chers, liaisons non reglementees etc.

MONSIEUR LE PRESIDENT, MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE,

Je cherche une protection contre les railleries des flics. L’Etat suit de proteger les droits de Savestin et le rechercher. L’art. 3 de la Convention des droits de l’enfant Vous donne les pouvoirs necessaires. Il depend de Vous, nos Ambassades a la Republique Sud-Africaine, les Etats-Unis, l’Australie, le Canada, l’Italie, l’Allemagne, la France, l’Angleterre, la Hollande, la Grece, la Turquie et l’Iran de diffuser les portraits de Savestin a la presse centrale de ces pays. Ce ne serait pas humain de refuser.

Il n’a pas eu d’information pour Savestin qu’on le recherche. Si l’on ne le fait pas maintenant je perds la chance grace au portrait actualise de Savestin. J’attends une rencontre personnelle avec chacun de Vous, dans l’interet a sauver l’enfant.

Annexes :

1.ARRETE FINAL du 15.03.1999 par juge d’instruction P. Kaltchev sur dossier No d’entree 34261/1998 du Parquet regional de Sofia ou est etablie la verite que Savestin a ete enleve.

2.ARRETE du Parquet regional de Sofia du 08.07.1999, signe par le procureur K. Angelov, d’ou il est evident que le temoin Bahram a donnees de faux temoignages devant les autorites du Ministere de l’Interieur.

3.REFERENCE de la Direction Centrale de la Police No d’enr. Ó8699 du 14.02.2001 au Parquet  de la region militaire de Sofia, signee par le colonel M. Davidov.

4.REFERENCE GENERALISEE concernant : Actions menees sur l’investigation de l’enfant mineur Savestin Todorov Deyanov, signee le 13.02.2001 par le general commandant V. Vasilev.

5.ARRETE du 05.03.2001 ou A. Hristov – procureur aupres le Parquet regional de Sofia, decrete a la Direction de l’Interieur de la capitale de continuer l’investigation du malfaiteur et la personne enlevee.

6.Lettre No d’enr. 13305 du 10.02.2001 du chef du secteur ?Investigation? - Direction de l’Interieur de la capitale au juge d’instruction Ant. Bliznakova par laquelle la Police de facto annule l’arrete du Parquet et ?legalise? l’inaction.

7.Lettre No d’enr. A-1455 du 09.02.2004 du Bureau National Central d’Interpol a la Cour Supreme de cassation, ou il est evident que non la police mais c’est moi qui donne l’information sur les circonstances de la disparition de Savestin.

8.Lettre d’Interpol – Sofia No d’enr. A12935 du 03.10.2003, il est clair que les signes distinctifs et les circonstances sur la disparition de Savestin sont publies au bulletin jaune F-7/2.2000 sous le No 8278 a peine le 01.10.2003.

9.Rapport au chef de la 9 Direction regionale de la Police du 28.05.1997 dont il est clair que moi, la mere et la tante de Savestin, nous n’avons pas d’actions criminelles, tandis que l’iranien et la prostituee ont des actions criminelles.

 

Date : 01 mars 2004

la ville de Sofia                                                         SALUTATIONS DISTINGUEES :  ...........................................................

                                                                                                                                                            

 

#15

FOUNDATION “SAVESTIN”

PROCLAMATION A:

La Commission Europeenne, le Parlement Europeen, le Conseil de L’Europe

NON A L’HYPOCRISIE AVEC LES DROITS DE L’ENFANT BULGARE !

 

 

Les 10 dernieres annees notre patrie s’est transformee en un terrain marrecageux par rapport aux droits et la vie des enfants, ou perit notre nation. Le genocide avance – rapidement nous sommes venus a la tete d’apres le nombre de morts, meutres, violence, et en derniere place par natalite. Le silence des institutions etait honteuse, inadequate et complice. En meme temps le nombre des illetres et des gosses qui ne vont pas a l’ecole, des mendiants et des gamins errant en bandes, des enfants portes disparus ou vendus, des maltraites et exploites, de ceux violes sexuellement et de la prostitution des enfants (y compris avec des garcons), meutres des enfants, suicides en age de plus en plus bas, des enfants sous-alimentes et ceux qui manquent de nourriture systematiquement, des enfants mourant et des enfants mutiles a cause de manque de moyens pour traitement medical ou a cause de maladies oubliees depuis longtemps chez nous, augmente sans cesse.

Chez nous augmenteent non seulement les crimes sur les enfants, mais aussi les crimes accomplis par des enfants – il y a des enfants qui violent, font des chantages, volent, deviennent souteneurs, tuent.

Au lieu d’une bonne loi pour l’enfant et un paquet de lois correspondant, l’ancienne majorite a fait des lois qui ne sont pas effectives. Au lieu qu’un juge d’enfants soit institue, on a cree une bureaucratie superflue de type totalitaire, appele Agence d’Etat. Qui a besoin d’elle ?

Incomprehensible, mais nefaste. Les conventions internationales ne sont pas respectees chez nous.

Tous les experts occidentaux previennent que l’Europe de l’Est s’est tranformee en Mecque des pedophiles mondiaux. Le Bureau Federal d’investigation avertit qu’en Europe nait l’esclavage – c.a.d. le commerce humain, principalement femmes et enfants.

En Bulgarie depuis quelques anneees, il y a un trafic organise de jeunes femmes et d’enfants. Ce terrorisme contemporain est beaucoup plus lucratif que la vente de voitures. Cet etat de janissaire de nos jours est plus sur que le commerce de narcotiques, en plus que chez nous il est absolument impunissable. Pratiquement il n’y a pas de poursuites.

Le trafic d’adoption, de prostitution et d’industrie pornographique, de canaux internationaux et pedophilie ou zombage, est organise et controle pour la plupart par des fliques et ceux qui tiennent le pouvoir – meme une part de l’argent a ete versee aux caisses de certaines parties…Pour cette raison, la societe est manupulee et desinformee concernant ce cruel probleme. Et avec premeditation est soutenue un vacuum dans le droit et les reglements normatifs, qui pratiquement servent les criminels. Au cours des dernieres annees la police sistematiquement et suivant un plan etabli d’avance, est devenue une filiale des forts du jour et des structures mafiotes sur place. Le cauchemare est reste au depens des enfants, des parents en detresse, et des futurs victimes potentiels.

La situation criminelle chez nous est routiniere, par la faute de l’etat et de la realite hideuse de la police bulgare. La police est un monopoliste ! A la police reigne une irresponsablite et impunite bien organisees. La verite c’est ce que la police decide de quelle maniere a representer l’enquete et la justice. Alors ou est l’Etat constitutionnel ?

La categorie des enfants portes disparus est un vrai cauchemare. C’est avec premeditation que ces enfants sont punis a ne pas etre cherches. Contre ces enfants se dresse leur propre pays. Le petit Savestin est devenu le symbole de l’enfant bulgare condamne.

LES ENFANTS PORTES DISPARUS ET ENLEVLES DOIVENT ETRE RECHERCHES DANS TOUS LES COINS DU MONDE, MEME SI LES PARENTS NE S’INTERESSENT PAS A EUX, MEME S’ILS N’ONT PAS DE PARENTS. Mais quatre ans, le President et le Ministre de l’Interieur, sont restes indifferents. Est-ce cette scandale est par hasard ? Et pourquoi ils ne veulent pas entendre ou lire les nombreuses publications et ceux qui ont ete adresses par l’ordre officiel personnellement a eux pour qu’en Bulgarie il y ait un systeme de prevention et investigation d’enfants ? JUSTE EN 8 MOIS, LE TRAFIC PEUT ETRE SUSPENDU AVEC SUCCES. IL PEUT ET IL DOIT L’ETRE! AU NOM DE LA NATION! Certains de nos enfants vendus pour prostitutuer et etre maltraites laissent leurs os a l’etranger. Ceux qui ont reussi a se sauver du trafic ont une sante psychique deterioree cruellement pour le reste de leur vie. Certaines de nos jolies filles restent sans organes genitaux a l’age de 16-18 ans. Et si cela n’est pas une extermination de la maternite bulgare des l’age tendre ?

Les enfants portes disparus sont le cauchemare de l’humanite. Toute prevention, chaque enfant sauve est un apport a l’humanite. Et vice versa – chacun qui connait un drame avec des enfants bulgares mais ne fait pas le necessaire selon ses capacites, son rang, son poste d’Etat, se met contre les enfants.

 

 

 

Europe XXI, Bulgaria 2004                                              Todor Deyanov: ……………………

 

#16

L’ETAT ET LE MI SONT COUPABLES POUR CE TERRIBLE MALHEUR AVEC DES FILS ET DES FILLES BULGARES

24  ×ÀÑÀ-   ñòð. 35, ïåòúê   24-òè íîåìâðè  2000ã.

"ÍÀÁÚÐÊÂÀÒ  ÍÈ      ÑÅÊÑ   ÒÐÀÔÈÊ   ÍÀ   ÄÅÖÀ    ÞÀÐ"

 

Journal 24 chasa, vendredi, 24.11.2000

Bulgares impliquEs dans un traffic sexuel d’enfants A la REpubliqe Sud Africaine, 

 

ou il y avait 38000 enfants a prostituer. D’ apres un report du groupe local de defense des droits “ Molo Songololo” publie a Johanesbourg, des bandits criminels de la Bulgarie, Angola, Thailande, Chine et meme la mafia russe ont soutenu le commerce avec la chair enfantine. Le Capetown est devenu deja un centre du tourisme sexuel, attirant les rechercheurs de plaisirs avec de mineurs du monde entier. (24 chasa)

 

 

***********************************************************************

 

ÍÎÙÅÍ ÒÐÓÄ   ÁÐÎÉ 84 (1990), ÃÎÄÈÍÀ IX        2-3 ÌÀÉ 2000 Ã.

ÈÇÍÀÑßÒ ÌÎÌ×ÅÍÖÀ ÇÀ ÏÐÎÑÒÈÒÓÒÊÈ Â ÈÒÀËÈß

 

Journal Nochten Trud, 2 – 3 mai 2000,

 On exporte des garcons pour devenir prostituEs en Italie.

 

Des maquereaux volent des garcons de 12 ans et les pretent aux trafficants pour devenir prostitues en Italie, alarment des employes de la Police Frontiere. La nouvelle anxieuse a ete diffusee pendant un seminaire a Velingrad le weekend. Trois sont les canaux pour exporter des petits enfants et des esclaves blanches, et l’un d’eux part de Plovdiv, sont categoriques les employes de l’ordre aux frontieres. Les maquereaux recherchents des filles de 12 a 35 ans surtout par des annonces de travail dans les journaux. Des hommes gallants seduisent des filles aux discotheques, gares et des immeubles et ils leur promettent beaucoup d’argent si elles venderaient leur chair, disent encore les policiers frontiers. Le tarrif de passer par la frontiere la marchandise vivante dans des coffres des camions est de 100 a 1000 DM. Les marcheroutes les plus frequentees sont la Hongrie, la Pologne et la Republique Cheque et de la par le monde entier. Dans ces derniers temps le commerce avec des esclaves blenches s’est prolifere pour le Kosovo et l’Albanie.

 

#17

 HORREUR ! CHAQUE 8EME BULGARE CONDAMNE EST ENFANT ! DE CETTE MANIERE ON MANIE FACILEMENT LA DECOUVERTE DES CRIMES ET LA JUSTICE, MAIS C’EST UNE TRAGEDIE POUR LA NATION...

          Auteur: new.bg/ la date de 10.06.2004 13:02

Un elevage de 300% des enfants kidnappes pendant 2003.

 

 

Avec 300% a augmente le nombre des enfants kidnappes pendant 2003 avec le but d’actions de debauche. Cela est beaucoup plus que 2002 a travers de laquelle on fait la comparaison par l’Institut National de Statistique.

 

La meme tendance est remarquee chez les enfants kidnappes avec le but de fraude et de chantage, avec le but de faire des activites homosexuelles, avec le but d’outrage aux mineurs et avec le but de meurtre.

Et tout cela on peut l’observer au fond de la tendance negative de diminuation de la population enfantine de 8 a 17 ans.

 

Le poucentage des mineurs et des enfants a l’age de 17 ans qui ont commis des crimes en 2003 augmente de 11 % en comparaison de l’annee precedente 2002 – 9607 contre 8653.

 

La recherche pointe aussi qu’en 2003 ont ete condamnes 3680 enfants jusqu’a l’age de 17 ans ce qui est 12.9%  de toutes les personnes condamnees – chaque huitieme bulgare est un enfant. D’eux pour des meurtres premedites sont condamnes 14 enfants en comparaison de 9 en 2002. parmi les comdamnes sont plus frequents les garcons.

 

Environ 25 % des enfants condamnes proviennent des familles d’une situation sociale instable – 1048 personnes, et d’eux 19.2% ont vecu dans un milieu familial de conflits et criminogene.

 

La recherche de l’Institut statistique demontre  que pendant 2003 le nombre des personnes condamnees avec des sentences entrees en vigueur est 28617 et l’augmentation de l’an 2002 est de 3 %.

 

Le pourcentage des personnes avec une sentence affirmative augmente aussi  avec 50 % et de ceux avec une sentence a condition de 35 %.

 

Les crimes contre la personne qui sont punies – meurtre, endommagement du corps, compromission, ravissement et privation de liberte illegale, outrage, devoilement d’un secret, menace, debauche et violation sont 1750.

 

En 2003 sont condamnees 182 personnes pour effectues 171 meurtres (accomplis et essais).

Les victimes de ces crimes sont 174, de lesquelles 127 personnes – des meurtres premedites et 47 personnes – des essais de meurtre.

La recherche demontre aussi qu’il y a une augmentation du nombre des punis pour la violation.

                                                                     

 

Chers hommes,

Savestin intencionnellement n’a pas ete recherche 8 annees. Si ses photos ne soient pas mis au public a travers les medias d’imprimerie et visuels dans les pays dessous cites, alors AUCUN SERVICE POLICIER OU AUTRE DANS LE MONDE N’A PAS LA CHANCE A RECEVOIR DES SIGNAUX POUR L’ENFANT ET SA LOCATION. IL N’Y A PAS AUTRE MANIERE QUE SAVESTIN SOIT RETROUVE. L’identite de Savestin  est changee est c’est ridicule qu’on le recherche avec ses vrais noms...

 

JE VOUS PRIE, FINANCEZ cette plus sure chance, pour que je recoive des nouvelles et je retrouve mon enfant. A part que c’est sure, cette possibilite est aussi la moins chere. Il faut environ 15 000 Euros. Je suis deja ruine et pour moi c’est beaucoup d’argent. Aidez-moi. Savestin peut compter seulement sur moi et votre aide. Je vous prie aidez-moi !

 

 

Le kidnappe Savestin pourrait se trouver en et doit etre recherche surtout en Italie, en Allemagne, en France, en Grece, en Turquie, a la Republique Sud Africaine, aux Etats-Unis, au Canada, en Australie, au Iran, en Algerie, en Espagne, en Suede, en Suisse, en Argentine.

L’enfant probablement pourrait etre passe par le Chypre et Israel ou par la Roumanie, la Hongrie, la Hollande.

Aidez-moi. Je compte sur votre conscience!

 

Ici imprimer les carres d’avertissement avec texte et photos de Savestin pour publication dans la presse et emettre par la TV. Vous pouvez aussi organiser un recherche personnel de l’enfant.

 

 

Les coupables

La societe se demande il y a un certain temps :

1.                 alors, notre etat est tant faible et insignifiant qu’il ne peut pas decouvrir et sauver meme un enfant comme Savestin ?!

2.                 alors, notre etat est de tant degre sans volonte et sans responsabilite qu’il ne veut pas decouvrir et sauver  meme une victime comme Savestin ou autre enfant?!

3.                 alors, notre etat est par intention sans volonte et ne veut pas sauver Savestin car des personnes de differents niveaux du pouvoir organisent, protegent ou gagnent du traffic d’enfants ?!

 

je vous reponds :

Dans la recherche de Savestin on gene expressement pour ne pas couper des canaux  et pour ne pas parvenir aux personnes aux hautes etages du pouvoir. D’apres moi il n’existe pas autre raison. Quelqu’un gagne beaucoup...

Ils ont gene et nuit cet enfant innocent :

Les premiers ministres – Ivan Kostov et Simeon Sakskoburg-Gota (il nous reste a voir maintenant Serguei Stanichev)

Le President – Petar Stoyanov (il nous reste a voir si Gueorgui Parvanov fera le mieux)

Des secretaires generaux du Ministere de l’Interieur – gen. Bojidar Popov, gen. Slavcho Bosilkov, gen. (Raz)boyko Borisov

Des ministres de l’Interieur – surtout et uniquement le salop avec la physionomie d’ivrogne G. Petkanov

De la Direction de la Police – gen. Vasil Vasilev, le chef de l’investigation col. Angel Angelov et autres petits bonhommes de la Direction Interieure de la capitale  et la Division de la Police 9.

En ce moment personne des figures citees n’a pas aide ni a execute meme le tout petit acte en revanche de Savestin. Qu’ils expliquent pourquoi !

Les petits flics et les salops sont partout quand il faut gener   - meme a un enfant innocent.

 

ON ME RECHERCHE TOUJOURS

I AM STILL TRACED OUT

ICH WERDE IMMER NOCH GESUCHT

ÌÅÍß ÂÑÅ ÅÙÅ ÐÀÇÜIÑÊÈÂÀÞÒ

L’etat se demontre comme ennemi principal de Savestin ! vers 2006 le Ministere de l’Interieur denonce avoir des enlevements et du commerce avec nos enfants. Les autres pouvoirs cachent le traffic avec des enfants bulgares. Presidents et premiers ministres se taisent coupablement et ne font rien. De cette maniere ils detruisent publiquement pas seulement mes droits et les droits de Savestin, mais ensemble et cyniquement s’opposent contre les droits de chaque autre parent comme moi et contre chaque enfant-victime comme Savestin.

         Le retour de Savestin est une veritable preuve de sauvetage d’autres enfants bulgares aussi, mais les pouvoirs ne veulent pas que cela arrive et le demontrent tres lachement. Le commerce avec des enfants est une affaire tres gagnante et en plus en Bulgarie on ne sanctionne pas pour cela.

         Gens, ne soyez pas inactifs ! Votre enfant est aussi comme Savestin... l’etat bulgare n’a pas recherche et n’a pas retourne aucun enfant comme Savestin...

RETOUR AU DEBUT

LES GENS VERITABLES AIDENT VRAIMENT,

LES AUTRES SEULEMENT PARLENT POUR NE RIEN DIRE.

#19   TO THE SOFIA CITY COURT   

CIVIL COLLEGE

Ref. No. 1827/25.01.2002

CLAIM APPLICATION

By TODOR STANISLAVOV DEYANOV, IDNo. 5603246581

Resident of Sofia, j.k. Lyulin, bl. 521, entr. G, fl. 6, ap. 87

Against

DIRECTORATE OF INTERNAL AFFAIRS OF THE CAPITAL

City of Sofia, 5, Antim I street

MINISTRY OF INTERNAL AFFAIRS

City of Sofia, 29, 6th September street

INVESTIGATION SERVICE OF THE CAPITAL

City of Sofia, 2, Mayor Vekilski street

SOFIA REGIONAL PUBLIC PROSECUTOR’S OFFICE

City of Sofia, 5, Dragan Tzankov blvd.

PARLIAMENT OF THE REPUBLIC OF BULGARIA

City of Sofia, 1, Narodno Sabranie square

VALUE OF THE CLAIM:

Ãð. äåëî 246/19.06.2002 - I I Ñúñòàâ íà ÑÃÑ  

GROUNDS: Art.1 and Art.4 of the Law on Responsibility of the State for Damages Caused to Citizens, with reference to Art.4, clause 2, Art.14, Art.26, clause 1, Art.45, and Art.56 of the Constitution of the Republic of Bulgaria, as well as Art.Ç, Art.4, Art.8, Art.11, Art.35, Art.42, and Art.44 of the UN Convention on the Rights of Children; as well as the Declaration the Rights of Children, principle 8: “In all cases the child shall be among the first to be provided with protection and help” and principle 9: “The child shall be protected from any and all forms of neglect, cruelty, and exploitation.  The same shall not be subject to trade in any form whatsoever.”

Go to "English" #17