free web hosting | free hosting | Business Hosting Services | Free Website Submission | shopping cart | php hosting

LES GENS VERITABLES AIDENT VRAIMENT,

LES AUTRES SEULEMENT PARLENT POUR NE RIEN DIRE. 

Savestin a ete kidnappe de la capitale en train de jeu quand il avait seulement 8 ans. Il est devenu symbole des enfants kidnappes de toute l’Europe de Sud-Est. Et la lutte de son pere contre ce fait cruel a attire l’attention de tout le monde. Le courage et le ton ferme du pere sont legendaires, mais contre lui et savestin est leur propre Etat... Savestin est l’exemple de la condamnation de chaque autre enfant bulgare avant et apres qu’il devienne victime.

Par faute du Ministere de l’Interieur, l’instruction judiciaire, deux gouvernements et parlement, l’enfant n’est pas encore retrouve. Les pouvoirs nient effectivement l’existence du commerce et du traffic avec des enfants bulgares. Les photos de Savestin, des documents, des articles et comment vous povez aider l’enfant kidnappe vous pouvez lire plus loin dans les deux parties de ce site.

Aidez-moi retrouver et sauver Savestin !!!

LE CHARMANT SAVESTIN IMPLORE : SAUVEZ MON INNOCENCE !!!

 

Pourquoi la Bulgarie ne veut pas Savestin et les autres enfants kidnappes?

Quels otages sont ces enfants bulgares ? jusque quand il y aura impot sanguinaire et joug ?

 

Journal «Independant» - 2002 – C’est triste pour la Bulgarie que l’une de ses meilleures marchandises sont les enfants.

De l’autre cote la Bulgarie est part du traffic international d’enfants qui sont transferes a l’etranger pour organes et prostitution. Les regles d’adoption d’enfant ne font pas partie des exigeances de notre adhesion a l’Union Europeenne.

Une augmentation de 300% des enfants kidnappes en 2003 demontre un analyse de l’Institut National de Statistique.

L’Organisation Internationale sur la Migration a publie des donnees effrayants (journal « Moniteur » du 16 aout 2004) que la Bulgarie exporte chaque annee 10 000 (dix mille) filles entre 12 – 18 ans (cela veut dire des enfants) pour la prostitution.ce sont des caravanes de slaves blanches. Nos filles qui sont vendues a des verrats etrangers. C’est un commerce, traffic et exploitation sexuelle des enfants dans des dimensions surnaturelles.ou sont le Ministere de l’Interieur et les pouvoirs ? cela n’est-il pas une forme plus cruelle de banditisme d’etat ?

Dans le rapport de 2005 on montre que les victimes de traffic de la Bulgarie, y compris de l’adpotion d’enfants sont les plus nombreuses. Par faute de qui ? par faute de ceux qui gouvernent la Bulgarie a partir de 1990.

 

Combien d’enfants bulgares sont condamnes par le MI sans Tribunal  et sans proces? Des enfants bulgares condamnes a jamais n’etre recherches et de cette maniere conduits vers un exile cruel avec des souffrances et mort.

Terrible! Terrible! Terrible! C’est un banditisme d’etat! CELA N’EST-IL PAS LA FORME LA PLUS CRUELLE DE BANDITISME D’ETAT ?

  LE CHARMANT SAVESTIN IMPLORE : SAUVEZ MON INNOCENCE !!!

 

CHARMING SAVESTIN IS CALLING: SAVE MY INNOCENCE!!!

 

        sos WANTED! MULTIPLY!            

F7/2-2000 - INTERPOL

SAVESTIN TODOROV DEYANOV

SAVESTIN OU BIEN COMMENT LA POLICE ET L`ETAT ANEANTISSENT LES DESTINS DE NOS ENFANTS

SAVESTIN  OR HOW  THE  POLICE  AND  THE  STATE  DEVASTATE  CHILDREN’S  FATES

SAVESTIN ODER WIE DIE POLIZEI UND DER STAAT DIE KINDERSCHICKSALE RUINIERT

ÑÎÂÅÑÒÈÍ ÈËÈ ÊÀÊ ÏÎËÈÖÈß È ÃÎÑÓÄÀÐÑÒÂÎ ÓÍÈ×ÒÎÆÀÞÒ ÄÅÒÑÊÈÅ ÑÓÄÜÁÜI

 

SAVESTIN IL EST RECHERCHE PAR LE PERE.

EUROPE - BULGARIA - SOFIA 1359 , LYULIN 521- G - 87

TODOR DEYANOV

GSM: +359 885/ 015 573

IL MAITRISE LES LANGUES BULGARE, RUSE, SERBE ET MOINS BIEN D`AUTRESLANGUES SLAVES.

E-MAIL : todor.deyanov@gmail.com

 

DE CETTE MANIERE, LES CHOSES PEUVENT SE PASSER SEULEMENT EN BULGARIE.

LISEZ  L`HISTORE  DE L`ENFANT SEQUESTRE  EN 11 LANGUES:  

 

THINGS COULD HAPPEN IN THIS WAY IN BULGARIA ONLY.

PLEASE READ THE HISTORY OF THE KIDNAPPED CHILD IN THE FOLLOWING LANGUAGES:

AUF DIESE ART UND WEISE KoNEN DIE SACHEN NUR IN BULGARIEN PASSIEREN.

LESEN SIE DIE GESCHICHTE DES ENTFUHRTEN KINDES AM:

 

Lean la historia del nino raptado.

Las cosas pueden ocurrir de este modo unicamente en Bulgaria.

ÒÎËÜÊÎ Â ÁÎËÃÀÐÈÈ ÄÅËÀ ÌÎÃÓÒ ÑËÎÆÈÒÜÑß ÒÀÊÈÌ ÎÁÐÀÇÎÌ.

×ÈÒÀÉÒÅ ÈÑÒÎÐÈÞ ÏÎÕÈÙÅÍÍÎÃÎ ÐÅÁÅÍÊÀ ÍÀ ÑËÅÄÓÞÙÈÕ ßÇÜIÊÀÕ:

 

BULGARIAN 

ENGLISH

FRENCH

RUSSIAN

GERMAN 

 

ROMANIA

13485.gif (436 bytes)

 

ITALIAN

SPANISH

TURKISH

GREEK

JAPANESE

CHINESE

 

 

 

            Vous etes ici – premiere partie

            du #1 a #4

            dans la premiere partie du site sont

            les portraits de Savestin et

            comment vous pouvez lui aider

                                                                          chronologie de l’enlevement de Savestin

                                                                                 et autres documents voyez la seconde partie

                                                                                press > seconde partie du #5 a #18

 

 

Mon fils, s’il advient quelque chose de mauvais pour moi…

Si nous ne nous voyons plus, il faut que tu saches que je t’aime

beaucoup, beaucoup, et que je ne t’ai jamais trahi, meme pour une minute.

Pardonne-moi de ce que je n’ai pas pu etre le pere le plus fort.

Je suis un homme ordinaire et un Etat entier etait contre moi, et c’etait ta patrie.

Pardonne-moi, mon fils, pardonne-moi.

#1

1.

Appel a tous les gens du monde! 

Humains, mon coeur de pere souffrant vous en supplie:

Veillez bien organiser la premiere chaine d’hommes dans la monde afin de retrouver et sauver mon enfant kidnappe! 

Ce bel enfant s’appelle Savestin ce qui veut dire en bulgare conscience. L’enfant a ete enleve le 6 mai 1997, a la Capitale de la Bulgarie, a l’age de 8 ans, par un trafiquant de drogue iranien et une prostituee bulgare. 

Le petit Savestin est devenu le symbole de l’enfant kidnappe pour toute la nation car l’Etat bulgare ne dispose d’aucun systeme de protection et d’investigation d’enfants enleves. En Bulgarie on fait du commerce avec nos enfants.  

Les hommes au pouvoir s’en fichent de la tragedies des enfants qui partagent le meme destin. Mes efforts paternelles de retrouver mon fils sont restes en vain. Maintenant je compte enormement au secours et a la collaboration de tous les gens du monde entier  qui ont du bon coeur et de la conscience humaniste 

Chers humains, j’aime a la folie mon fils que j’avais eleve tout seul des l’age de bebe jusqu’au jour macabre ou l’on ma l’a enleve. Mes proches, donnez un coup de main a un pere. Secourez surtout le petit Savestin charmant en soutenant les investigations dans le monde par voie financiere, juridique ou bien de toute autre maniere possible. 

Humanistes, je vous en supplie: pretez votre main secourable a un enfant dont l’innocence et la vulnerabilite sont devenues victimes au plus feroce terrorisme. Aidez-moi! Aidez-moi a repandre et vulgariser l’histoire du charmant mome sur tous les moyens existants: sur l’Internet, la presse et les medias electroniques dans votre ville ou pays. Traduisez ou faites traduire la lettre et les documents en votre langue maternelle pour les presenter aupres de la police et des investigateurs prives, des organisations non-gouvernementales de sauvegarde des droits des enfants. Je vous en prie! Je vous supplie! J’implore votre appuie! 

Les gens etablissent toute sorte de records... Ameliorons ensemble le record le plus attendrissant d’humanisme en retrouvant et sauvant une bellicisme innocence enfantine! 

Le Pere:

 

2.

A vous compatriotes partout dans le monde

 

 

A Amnesty international

Au president et le premier ministre de la Bulgarie

A la Commission europeenne,

le parlement europeen, le Conseil de l’Europe

 

Greve de faim

24 mai – 9 juin 2004, Bruxelles, place Shumann – les Institutions europeennes

10 – 20 juin 2004, Sofia a l’adresse: quartier Lulin 521 – G – 87

Il faudrait que les representants du pouvoir d’etat me rejoignent. Il n’est pas necessaire qu’aucun parent fasse la greve. Ses droits et ceux de son enfant doivent etre garantis.

 

Qu’est-ce qui a demontre ma greve de faim a Bruxelles?

Premier: Il est devenu evident comment le pouvoir d’etat tue publiquement un enfant et son pere. Pourquoi?

Deuxieme: Une fois de plus les pouvoirs ont cyniquement donne a comprendre qu’ils ne veulent pas et ne rechercheront l’enfant bulgare kidnappe. Pourquoi?

Troisieme: les pouvoirs ont demontre avec insolence qu’ils ne pensent et ne feront exister en Bulgarie une politique effective d’etat envers les droits de l’enfant et envers les droits des victimes de crimes. Pourquoi?

Quatrieme: Le MI a montre encore une fois une manque de volonte de penser a une prevention, a lutte et a defense contre le mal difficile a decrire – des kidnappages, du commerce, du traffic et d’exploitation sexuelle des enfants bulgares. Pourquoi?

Cinquieme: les pouvoirs, en tete le MI ont demontre une unite insolente contre les droits des victimes. Meme quand ces victimes sont des enfants innocents ou leurs parents perimes. Pourquoi?

Savestin – MI et pouvoir contre un enfant kidnappE.

InEgal, lAche et inhonnEte. Pourquoi?

Car ils cachent des canaux de traffic d’enfants. Combien d’enfants bulgares sont condamnes par le MI sans Tribunal et sans proces? Des enfants bulgares condamnes a jamais n’etre recherches et de cette maniere conduits vers un exile cruel avec des souffrances et mort. Terrible! Terrible! Terrible! C’est un banditisme d’etat!

Compatriotes,

Pendant que j’avais faim et frissonant passais les nuits sur un banc a Bruxelles, en Bulgarie, ceux comme les nommes Gerdjikov, Petkanov, B.Borisov, Kostov, Stanichev, Parvanov, Vessela Draganova, Kochlukov, Dilov, Shirin Mestan, Hristina Hristova, Elena, Alicia, Zorka et ainsi de suite majestes, dormichaient sans soucis et au chaud, mangeaient abondamment et delicieusement.

Pendant que moi, je posais avec souffrance des problemes de grande importance locale et internationale et posais des questions ultradouleureuses pour des enfants et des victimes, nos hommes poiltiques, des hommes d’etat et les super dames se sont caches arrogamment dans un silence profond.

Sans dire aucun mot et cruellement ils ignoraient la souffrance enfantine et la peine humaine. Mais dans des cas differents leurs bouches souvent (comme pour passer le temps) promulgaient un populisme faux et insolent. Je pense que c’est un banditisme d’etat. Et vous?

Hommes, journalistes, parents,

Ne me demandez pas a moi! C’est pas moi, c’est MI et les pouvoirs qui devront obligatoirement repondre! Demandez, prenez des interviews d’eux: Pourquoi ils anneantissent mon enfant? Pourquoi ils brocardent avec moi et les autres dans ma situation? Demandez furieusement, car vous et vos enfants etes les suivants… Il faut pas… C’est terrible…C’est cruel…

Publiquement net et concret demandez MI, le Ministere de la Justice, le Ministre social, le President, la Municipalite, le President de la 39eme Assemblee Nationale: Pourquoi ils n’ont pas envie de faire quelque chose al’interet de nos enfants? Qu’ils disent! Est-ce que Savestin et les enfants sans enfance sont un danger pour la securite nationale?

Chers hommes, c’est terrible mais n’arretez pas!!! Ne trahissez pas vos enfants!!! Il ne faut pas que deux ou trois insenses nous ruinent la nation! Les europeens ont repris mes demandes. Ils etaient touches. Je pose des questions reelles et problemes importants a resoudre: pour les droits de l’enfant, pour les droits des victimes, pour la lutte contre les kidnappages, les ventes et le traffic d’enfants. Lisez mes lettres oficielles qui sont publiees plus loin dans mon site et vous serez convaincus.

Mais les pouvoirs en Bulgarie se sont portes d’une maniere humiliante et cruelle pour une fois de plus. Un silence froid et inactivite par tous. Meme le faraud Boyko se tait. Que cet homme operatif dit comme homme et comme general avec quoi il a aide Savestin. Mais avec rien bien sur! Que ce petit general dit publiquement ou sont ses: 1. Prevention, 2. Instruction, 3. le regiment specialise de recherche d’enfants, 4. le travail operatif exact, 5. l’Investigation, 6. Interpol, 7. l’actualisation des portraits des enfants perdus, 8. le retour et la protection des enfants-victimes. Allez, qu’il dise!!!

Parents, chers enfants et adolescents,

Je ne suis ennemi de personne mais hommes comme Petkanov, Gerdjikov, B. Borisov et autres de cette espece qui sont au pouvoir sont ennemis de mon petit enfant. Ils n’ont aide avec rien. Ils ont transgresse la morale, la conscience, les documents internationaux. Vous aideront-ils? Non!

Hommes, qu’auriez-vous fait? Je ne peux pas trahir mon fils!!! Il s’appelle CONSCIENCE!!! Je ferai la guerre contre l’etat!!! Je ne peux pas pardonner sept ans de tourment, d’humiliation et une douleur terrible. les flics ont ruine l’enfance de mon fils, ont efface ma paternite. Vous, ne seriez-vous pas les suivants… pensez bien… qu’allez-vous faire?

Vous allez m’aider ou vous allez regarder de loin? Prenez votre decision!

 

Si vous vous taisez et ne faites rien les choses s’aggraveront… Ne devenez pas des assassins de vous-memes! Nos enfants sont une espece en manque “en” et “de” la Bulgarie. Est-ce que cela n’est pas un banditisme d’etat? Dites!

Europe, Bulgarie, XXIeme siecle

Moi, un pere: /signature/

Todor Stanislavov Deyanov Ne laissez pas que vous et vos enfants soyez les suivants!!!

Le 09 juin 2005 par proces civil 11197/2004 de la liste du Tribunal regional de Sofia, division 27,

le pere de Savestin a accuse le gouvernement de Simeon Sakskoburg-Gota. Mais il y a un pourvoi...

La momie de Madrid et Milen Velchev de facto devant le Tribunal bulgare ont nuit l’enfant kidnappe

en refusant transferer des fonds du budget pour dix de nos ambassadeurs en etranger, pour qu’il n’y

ait aucune chance pour la reconnaissance de Savestin. Pourquoi ?

#2

 

republique DE BULGARIE parquet REGIONAL DE sofia

n° 34261 du 12.03.2001

ORDONNANCE

Sofia, le 5 mars 2001

Nous, A. Christov - agissant en qualite de procureur pres le Parquet regional de Sofia, apres avoir pris connaissance des pieces en vertu du proces d'instruction n° 235/98, envoye par le Service d'instruction de Sofia, dossier n° 3426/98 pres le Parquet regional de Sofia

nous avons constate ce qui suit:

La procedure est formee contre un AUTEUR INCONNU pour un crime en vertu de l'art. 142. al.2, p. 2 et p. 3 du Code penal.

                            ..............................................................

Tout au long de l'enquete on a pu constate que le 06/07 mai 1997 a Sofia, un auteur inconnu a kidnappe le mineur Savestin Deyanov et l'a prive illegalement de son droit de liberte.

 Vu tout le materiel en vertu du dossier, nous ne considerons pas qu'il existe de motifs pour la suspension de la procedure penale et par contre il existe toutes les conditions prealables pour poursuivre les procedures et decouvrir le lieu ou se trouve l'enfant, ainsi que toutes les autres circonstances concernees y compris la decouverte des auteurs de l'acte incrimine, 

                 ................................................................

                           NOUS AVONS ORDONNE:

 

Le dossier d'instruction doit etre envoye a la Direction de Sofia pres le Ministere de l'Interieur pour continuer les actions liees a la recherche de l'auteur et de l'enfant kidnappe.

                                                                                                  Procureur: (s/illis) Christov

le fait incontestable que Savestin est kidnappe est determine par le service d’instruction

de la capitale le 15.03.1999 – 2 annees apres la date de l’enlevement meme...

Mais 5 annees entieres apres la date ci-dessus la verite pour l’enlevement et les materiaux de l’instruction sont caches du pere et de la societe jusque le 14.02.2004 (voir #6 dans la seconde partie du site). mais Savestin continue a ne pas etre recherche meme jusqu’aujourd’hui... la facon par laquelle on mene l’enquete ne peut pas reveler ni les malfaiteurs ni la localisation de savestin ! Pourquoi ?

#3

IL EST NE EN 22 SEPTEMBRE 1988 EN BULGARIE.

1997

1997

2004-2006

The  portrait of Savestin

at the age of 16 - 18 computer actualized

lA  POLICECHERCHE A EMPECHER L`ACTUALISATION DES PORTRAITS.

1.      Visage doux, peau blanche, charme particulier.

2.      Cheveux doux, chatain clair, changeant selon la saison et le soleil vers plus fonce ou jusqu’a blond.

3.      Auricules – grandes, regulieres.

4.      Grands yeux en amande – couleur brun fonce, aux longs cils.

5.      Grain de beaute caaracteristique sur la hanche gauche au diametre 3 mm.

6.      Cicatrice verticale de verre a la jambe gauche legerement a gauche sous le genou a longueur d‘environ 4 cm.

7.      Cicatrice horizontale au-desous de la rotule droite a longueur d’environ 4 cm.

8.      Eruptions saisonnieres (printemps – automne) sur et autour des coudes – probablement causees de psoriasis.

9.      Il fait des angines et des coliques intestinales. Ila mal d’autobus.

10. Un enfant incroyablement energique et intelligent – il dessine, chante et il est amoureux du ballon de football.

 

 

 

Chers amis,

Savestin intencionnellement n’a pas ete recherche 8 annees. Si ses photos ne soient pas mis au public a travers les medias d’imprimerie et visuels dans les pays dessous cites, alors AUCUN SERVICE POLICIER OU AUTRE DANS LE MONDE N’A PAS LA CHANCE A RECEVOIR DES SIGNAUX POUR L’ENFANT ET SA LOCATION. IL N’Y A PAS AUTRE MANIERE QUE SAVESTIN SOIT RETROUVE. L’identite de Savestin  est changee est c’est ridicule qu’on le recherche avec ses vrais noms...

JE VOUS PRIE, FINANCEZ cette plus sure chance, pour que je recoive des nouvelles et je retrouve mon enfant. A part que c’est sure, cette possibilite est aussi la moins chere. Il faut environ 15 000 Euros. Je suis deja ruine et pour moi c’est beaucoup d’argent. Aidez-moi.

Savestin peut compter seulement sur moi et votre aide. Je vous prie aidez-moi !

 

Le kidnappe Savestin pourrait se trouver en et doit etre recherche surtout en Italie, en Allemagne, en France, en Grece, en Turquie, a la Republique Sud Africaine, aux Etats-Unis, au Canada, en Australie, au Iran, en Algerie, en Espagne, en Suede, en Suisse, en Argentine.

L’enfant probablement pourrait etre passe par le Chypre et Israel ou par la Roumanie, la Hongrie, la Hollande.

Aidez-moi. Je compte sur votre conscience!

 

Ici imprimer les carres d’avertissement avec texte et photos de Savestin pour publication dans la presse et emettre par la TV. Vous pouvez aussi organiser un recherche personnel de l’enfant.

 

BULGARIA-Òóê ïðèíòèðàé êàðåòî

ENGLISH -HerePrint 

FRENCH - Print

   Ici imprimer

GERMAN - Print 

Hier drUcken sie

ITALIAN - PRINT 

   Qua stampare

RUSSIAN-Print

Polska-Print

GREEK-Print

?????? ?? ???????, ????? ???????

 

SPANISH - Print

Haz click aqui

TURKISH-Print

Burada print edilir

Sweden - Print

Portugal-Print

Netherlands - Print

ROMANIA-Print

 

#4

1.LISEZ POURQUOI L’ETAT EST COUPABLE POUR LES MALHEURS ET LES MOQUERIES

AVEC LES DROITS DES ENFANTS ET DES VICTIMES

Un pEre attend la conscience. Qui l’aidera ?

 

  PERSUADE que les interets supremes de l’enfant sont le motif

  de premier ordre dans toutes les actions concernant les enfants,

  et sur la base des art. 9 et art.10  de la Convention Europeenne,

  je annonce que je ferai une

  GREVE DE FAIM laquelle je commencera le 25 mai 2004

  devant la  Commission Europeenne et le Parlement Europeen a Bruxelles.

  Au cas de besoin, je continuerai a Strasbourg - le Conseil de L`Erope.

Mon enfant est une victime de commerce et de trafic. Son nom signifie Conscience.Une bonne conscience, innocente, volee par une main maligne. Sept ans deja je mene une vie de personne humiliee et impuissante, J’AI HONTE DE ME NOURRIR, J’AI UN SOMMEIL DE CONSCIENCE CHARGEE, JE RESPIRE DOULOUREUSEMENT, en meme temps que mon enfant est quelque part dans le cauchemar de l’inconnu. Les criminels sont organises avec insolence et les gouvernements et la communaute internationale ne le sont pas que sur du papier. Je depose ma vie comme enjeu, non pas comme un terroriste suicide, mais au nom des enfants victimes. Mon but est de catalyser des actions de gouvernements dans la direction de la sauvegarde de l’innocence et la conscience de l’humanite – les enfants. Je veux faire la voie aux victimes comme moi vers la justice et l’ordre de droit. Il s’avere qu’il n’existe pas une institution internationale de laquelle on peut recevoir une assistance effective, une aide et une protection. Pourquoi ?

Je ferai la greve de faim en tant que protestation contre le commerce et le trafic avec des enfants bulgares, contre l’inaction de l’Etat bulgare contre ce mal incommensurable.

Je ferai la greve de faim jusqu’au moment oU le gouvernement bulgare prenne publiquement l’engagement eu sujet des questions suivantes, ou bien jusqu’au moment oU les institutions EuropEennes et les hommes politiques de grande autorite deviennent des garants pour :

1.                   L’acceptation d’un delai categorique dans lequel les pouvoirs bulgares realisent dans leur totalite les droits de l’enfant bulgare de la maniere dont ces droits sont reconnus dans la Convention de l’ONU pour les droits de l’enfant ;

2.                    L’approbation, en Bulgarie, d’une Loi des droits de l’enfant ayant un sens et une action effective ? La creation d’un Tribunal enfantin ;

3.                   L’observation effective, dans la legislation bulgare penale et civile :

·                     des ordonnances de l’art. 3, de l’art. 8, de l’art. 16, de l’art.34, de l’art.35, de l’art.39 de la Convention de l’ONU des droits de l’enfant ;

·                      des ordonnances du Protocole facultatif a la Convention de l’ONU au sujet du commerce avec des enfants et la prostitution enfantine ;

·                      les ordonnances de la Convention de la Haie pour les aspects civils de l’enlevement international d’enfants.

4. Que les Principes de la Declaration au sujet des principes generales de la juridiction concernant les victimes des crimes et des victimes des abus de pouvoir soient acceptes sans reserve dans la legislation bulgare d’une telle maniere que les procedures sociales, administratives et juridiques conviennent en entier aux besoins des victimes ;

5. Que les victimes des crimes soient traitees avec une compassion et que leur dignite soit respectee :

·          En leur offrant une information au sujet de leurs droits, ainsi que l’aide necessaire pendant toute la periode de l’enquete judiciaire ;

·          En creant un fonds national pour la mise en disposition d’une compensation financiere ;

·          En pretant une aide materielle, medicale, psychologique et sociale par voie municipale et gouvernementale ;

·          En obligeant les employes de la police, des services sociaux et du systeme de la juridiction a suivre une instruction speciale assurant la comprehension de leur part des besoins des victimes.

En Bulgarie, les choses ne sont pas organisees d’une telle maniere. Pourquoi et jusqu’a quand ?

6. L’organisation immediate d’une recherche effective de chaque enfant bulgare. Les flics – devant le tribunal !

Europeens, aidez-nous maintenant et immediatement ! Ce que nous demandons est dans l’interet international et national. Les enfants bulgares ont besoin de votre humanite et de votre sagesse politique.

En plus, augmentez la vigilance et la sUrete de notre continent de la maniere suivante :

Premierement : Dans un delai raisonnable, elaborer un protocole nouveau en appendice a la Convention Europeenne par lequel (sur la base de l’art. 6 et l’art. 13), les droits des victimes des crimes soient inscrites expressement en tant que droits de base dans le but d’entreprendre des actions nouvelles pour assurer des garanties collectives pour la reconnaissance et le respect efficace de ces droits. En present les droits des accuses et des condamnes pour des crimes sont defendus, mais pas les droits de leurs victimes ? Pourquoi ?

Deuxiemement : L’Organisation Internationale de la Police Criminelle «Interpol» doit accomplir une activite reale operative de recherche et de trouver les places ou sont caches les enfants victimes d’enlevement, de commerce et de trafic. Au present, Interpol est un systeme inefficace. Pourquoi et jusqu’a quand ?

Troisiemement : L’Organisation Internationale de la Police Criminelle «Interpol» doit presenter un rapport annuel au Conseil d’Europe au sujet de la revelation des enlevements d’enfants europeens. Demandez-vous quelle est le benefice veritable d’Interpol pour es enfants disparus.

Gens, sauvons notre bonne conscience !

Savestin = Conscience = Gewissen = Conscienza = Conciencia

Veuillez trouvez ci-jointe  : Ma Lettre ouverte du 20/10/2003 contre le commerce et le trafic d’enfants bulgares adresse au Parlement Europeen, a la Commission Europeenne, au Conseil d l’Europe, au Premier ministre bulgare et au President de la Republique de Bulgarie.

 

Fait en Europe, 2004                                                                                  Moi, le pere: ……………………………

 

 

P. S. Mon fils, s’il advient quelque chose de mauvais pour moi…Si nous ne nous voyons plus, il faut que tu saches que je t’aime beaucoup, beaucoup, et que je ne t’ai jamais trahi, meme pour une minute. Mais pardonne-moi de ce que je n’ai pas pu etre le pere le plus fort. Je suis un homme ordinaire et un Etat entier etait contre moi, et c’etait ta patrie. Pardonne-moi, mon fils, pardonne-moi.

 

JE FAIS UN APPEL OUVERT AUX HOMMES POLITIQUES, AUX PERSONNES EMINENTES ET AUX JOURNALISTES DANS LE MONDE POUR T’AIDER ? SI LE MONDE N’EST PAS CAPABLE DE LE FAIRE, COMMENT UN PARENT TOUT SEUL POURRAIT LE FAIRE ?

QUI POURRAIT LE FAIRE ?

 

2.   LISEZ QUELS SONT LES PECHES ET LES CRIMES PRINCIPAUX DU MI ET DES FLICS SUR CE THEME

Presedent de la Republique de Bulgarie : No d’entree 94–04 dossier 17 /29/10/03

Conseil des ministres de Republique de Bulgarie : No d’entree 2522 /29/10/03

 

De : La Fondation SAVESTIN

Manager : Todor Stanislavov Deyanov

Bulgarie, Sofia 1359, Liylin 521-G-87

 

A l’attention de :

Le Parlament EuropEen

La Commission EuropEenne

Le Conseil d’Europe

L’ONU, La presse europEenne

                                                                                                   

 

                                                                                                          

Lettre ouverte

 

Je suis decide a faire une greve de faim devant le Parlement europeen

CONTRE LE COMMERCE ET LE TRAFIC D’ENFANTS BULGARES.

Mon pays se moque de moi, de mon enfant et d’autres comme nous.

Mesdames et Messieurs,

Je suis un pere qui survit dans un cauchemar incessant, dans les souffrances, dans les humiliations et dans la peine au milieu d’une guerre epuisante avec la police et l’irresponsabilite de l’Etat.

Les pouvoirs m’humilient, moi et le sort de mon enfant enleve, comme si on m’a vole le porte-savon et non pas que mon enfant a ete vole. En Bulgarie, il y a beaucoup de gens ayant le meme sort (personne ne connait pas leur nombre).

Tout ce que j’ecrirai ci-dessous a ete souffert par moi personnellement.

Les gens, lisez attentivement !

La police bulgare affirme : «Dans notre pratique, pendant les 20 dernieres anneEs il n’y a pas de cas prouvE d’enlEvement dans le but de trafic d’enfant.»

Cela est dEclarE de la maniEre la plus imupudente et les pouvoirs se taisent lAchement. Quelle pratique absurde – la Bulgarie serait l’unique pays sans problEmes dans le monde entier

Mais si tel etait le cas, pourquoi vous, Messieurs de l’ONU et de l’Union europeenne, vous ecrivez des declarations et de conventions des droits de l’enfant ; contre le commerce, la prostitution et la pornographie avec des enfants ; contre les enlevements internationaux d’enfants ; contre la criminalite organisee ??? Au lieu d’ecrire tant, venez directement et prenez exemple de l’Etat bulgare qui serait sans problemes ! Et donnez des prix de Nobel aux flics ayant assure le paradis de 20 ans!

Assez d’ironie. Les choses sont lugubres.

VEritE NumEro un :

Il est vrai que le Ministere de l’interieur n’a pas de pratique de prouver le commerce et le trafic d’enfants. En fait, dans ses archives, la police n’a aucun cas prouve d’enlevement d’enfant dans le but du commerce ou du transfert au-dela de la frontiere. La Bulgarie refuse de chercher n’importe quel enfant tombe dans les griffes des trafiquants. Est-il possible d’exister une verite plus cruelle que celle-ci ? Mais le gouvernement et le president se taisent honteusement, lachement et indifferemment. Cette verite lugubre est un fait et cela n’est pas un hasard – c’est intentionnellement.

Cela je l’appelle «banditisme d’Etat».

(Celui qui ne le croit pas, qu’il vienne en Bulgarie pour le verifier et il sera convaincu !)

VEritE NumEro deux :

Elle est dans la pratique instituee et experimentee de representer et de travailler la disparition d’un enfant obligatoirement comme «un accident» ou bien comme «des rapports entre des ex-epoux». La mise en pratique d’actions operatives dans le but de prouver l’enlevement est un tabou. On ne peut pas parler d’un enlevement – la desinformation, les mensonges et la manipulation entrent en jeu. Par l’intermediaire de la methode de l’«accident», on empeche la revelation des les canaux de trafic d’enfants, ainsi que d’autres crimes lourdes (comme le meurtre).

Cela je l’appelle aussi «banditisme d’Etat».

(Celui qui ne le croit pas, qu’il vienne pour le verifier et il sera convaincu !)

LES CAUSES (pour l’existence d’une pratique de milice sans aucun cas prouve de commerce et de transfert d’enfant) :

En general, elles sont dans le monopole total (incontrole et brutal) de la milice, dans le banditisme d’etat (n’ayant pas assure de legalite), dans l’irresponsabilite bureaucratique.

Dans les dernieres 10–12 annees en Bulgarie et a partir de la Bulgarie il existe un trafic organise de femmes et d’enfants. Il existe impunement parce qu’il est organise et protege par des flics et par des gens forts dans la politique et dans le pouvoir.

Chez nous, l’organe du pouvoir le plus prive de democratie c’est la police. C’est la pyramide militarisee «Milice populaire» a laquelle on a donne, hypocritement, le nouveau nom de «police». Le personnel de commande de colonels et de generaux est des personnes dressees comme des officiers pendant le communisme. Ils sont aptes de servir uniquement le pouvoir d’un parti et leurs interets personnels, mais ils ne sont pas aptes de defendre les droits et la surete des citoyens. La police est devenue le generateur principal de la corruption, de la contrebande et elle es devenue un paravent impenetrable devant la criminalite organisee et «autre». La lutte avec la criminalite ne se fait qu’en tant qu’actions vaniteuses des medias et dans le but de repartition des territoires, des canaux et de l’influence. Le personnel du Ministere de l’interieur est environ 60 mille personnes (beaucoup plus de celui de l’armee), mais on ne sait pas pour quoi et a qui exactement sert-il. Il n’y a aucun controle civil sur les flics. La verite est uniquement celle que la police decide de montrer – le service de l’enquete, le parquet et la justice ont des fonctions agissant apres fait et determinees a l’avance. En resultat de cela, la criminalite s’augmente monstrueusement. Il n’y a pas d’enquete independante – la licence de detectives prives n’est pas admise. Dans cette situation, pendant encore 20 annees en Bulgarie il n’y aura pas de pratique de reaction contre les enlevements, le commerce et le trafic d’enfants.

C’est que je definis categoriquement comme «banditisme d’Etat».

(Celui qui ne le croit pas, qu’il vienne personnellement pour le verifier et il sera convaincu !)

LES BUTS (qui sont atteints avec succes, par l’intermediaire de la pratique du refus de prouver les cas d’enlevement, de commerce et de trafic d’enfants) :

Le premier but c’est le desespoir absolu pour les victimes. Le deuxieme est d’assurer l’impunite absolue des coupables (pour tous les participants dans les canaux – des voleurs, les protecteurs et les pouvoirs restants inactifs).

Le schema en forme de spirale est le suivant : Un enfant disparait ® il n’y a pas de recherche reelle des le debut. Ensuite, il devient le contraire : Il n’y a pas de recherche ® il n’y a pas d’enfant. Le schema repugnant de la milice prend son elan sans defaillance : L’enfant n’est pas la ® il n’y a pas de probleme pour les flics ® il n’y a pas de probleme pour l’Etat lui-meme. Le cauchemar reste pour les victimes (enfants et parents). Mais qui doit prendre soin d’eux ayant en vue qu’ils … n’existent pas ? N’est-ce pas un «banditisme d’Etat» ?

(Celui qui ne le croit pas, qu’il vienne en Bulgarie pour le verifier et il sera convaincu !)

 

RESULTAT NUMERO UN :

REpugnant : L’impuissance complete pour les victimes. Les flics ont invente une «Instruction de recherche» laquelle est redigee d’une maniere commode pour eux et pour les trafiquants, mais n’est pas utile pour les victimes ou pour la societe. L’«instruction» est d’une valeur juridique douteuse. Elle est redigee par des vauriens anonymes (pour nous) dans le Ministere de l’Interieur et il n’y a pas d’acte normatif publie, et la publication d’un tel acte est exigee par la Constitution.

RESULTAT NUMERO deux :

LUGUBRE ! Les enfants victimes tombent dans l’oubli pour toujours pour les pouvoirs. Il n’y a pas de recherche dans le pays, il n’y a donc pas de recherche internationale, a travers l’Interpol. On ne donne aucune information. On ne fait meme pas de statistique officielle.

RESULTAT NUMERO trois :

DEgoutant ! Les victimes elles-memes (enfants et parents) deviennent des coupables. Les parents sont soumis a une pressure et a des menaces de ne pas donner de publicite aux cas. Au lieu des faits et des traces pour la recherche, les flics collectent des commerages et des informations compromettantes pour les endommages.

RESULTAT NUMERO quatre :

CRUEL ! Officiellement, en Bulgarie il n’y a pas de victimes !

Il n’y a pas de recherche ® il n’y a pas de victimes non plus ! De telle facon, chaque convention, toutes sortes de droits reconnus a l’echelle internationale, de moral et de conscience se depersonnalisent. Dans le Ministere de l’Interieur il regne de l’insouciance, le service de l’investigation et le parquet, la justice, le Ministere de l’Exterieur ; les ambassades, le gouvernement. Il n’y a pas de victimes – il n’y a pas de coupables dans l’Etat.

RESULTAT NUMERO CINQ :

INHUMAIN ! Puisqu’il n’existe pas de victimes officiellement, en realite ils tombent en disgrace. Au lieu de recevoir de la comprehension, de l’aide et de la protection, les endommages doivent lutter desesperement avec la police et l’Etat.

Les «Resultats» enumeres sont la preuve d’un «banditisme d’Etat».

(Venez, verifiez personnellement et vous serez convaincus !)

CONCLUSION :

Un tueur de masse (un general du siecle passe) avait dit :

«Il n’y a pas d’homme, il n’y a pas de probleme !»

Il s’avere que dans le Ministere de l’Interieur,

pendant toutes 20 annees on a agi comme lui…

Il n’y a pas d’enfant – il n’y a pas de recherche – il n’y a pas de probleme…

C’est plus que cruel… Je n’ai pas de paroles ! Et vous, Messieurs des institutions europeennes, qu’est-ce que vous entreprendrez ? Ferez-vous une investigation ?

LA RESOLUTION :

C’est d’imposer aux pouvoirs bulgares la realisation urgente des droits de nos enfants, de la maniere de laquelle ces droits sont reconnus dans la Convention de l’ONU et les autres normes reconnues internationalement pour la protection des enfants contre des enlevements, le commerce, la prostitution, la pornographie et l’exploitation.

Hommes politiques et hommes d’Etat de l’Union europeenne, sauvez nos fils et nos filles, je vous en prie !

Assez de faussete, de cruaute et d’hypocrisie avec les enfants bulgares !

C’est la septieme annee que les pouvoirs bulgares refusent de sauver mon fils enleve Savestin. C’est un cauchemar.

Gens, votre enfant est aussi Savestin* (* en bulgare Savestin signifie «ayant de la conscience» – note du traducteur)…

 

Fait en Bulgarie,                                  (Signature)

le 29 octobre 2003                                              T. Deyanov – qui a souffert personnellement et

                                                                          qui est pret a temoigner

 

 

Je demande les demissions:

du min.G.Petkanov, general B. Borissov,  et de A. Angelov du service

de la recherche de la Direction du service national de la police.

3.  ETRE UN PARENT NORMAL EN BULGARIE C’EST HUMILIANT

Seconde troisieme lettre ouverte pour le president de la bulgarie du pere de Savestin, 1359 Sofia, quartier Lyulin 521-G-87;  

Copie: PARLEMENT EUROPEEN, Fax: +32 33 84 96 25

BARONESSE EMMA NICHOLSON OF WINTERBOURNE

Copie: COMMISSION EUROPEENNE, Fax: +32 22 98 11 99

GUNTER VERHEUGEN

Copie: COUNCEIL EUROPEEN, Fax: + 33 390 21 50 53

ALVARO CIL ROBLES

 

Respectable Monsieur Georgi Sedefchov Parvanov,

Pourquoi avez-vous peur de rencontrer un pere bulgare?! Le petit Savestin et les enfants comme lui ne vous ont pas nui aucunement. Cet enfant innocent est loin de son pays, perdu son identite, liaisons familiales, education, langue et toute nativite. Savestin a ete kidnape mais il n’existe pas un pouvoir de l’Etat, ni homme charge dans le gouvernement qui pensera d’une maniere humaine pour lui ou pour un autre enfant bulgare.

Le pouvoir et la milice ne respectent pas et transgressent la Constitution; La Convention de l’ONU pour les driots de l’enfant; La Declaration sur les droits essentiels de jugement concernant les victimes des crimes differents et depassant des pouvoirs; La Convention pour poursuite le commerce avec des gens et l’exploitation de la prostitution; La Convention de l’ONU contre le crime transnational et le Protocole pour elle. Etre un parent normal ou enfant en Bulgarie c’est humiliant.

La milice prenant le nom de la Police est l’instrument de l’Etat le plus indemocratique . La Stasi ( police secrete de l’ex Republique democratique alemande) n’est plus ici mais notre milice est restee sous le commandement des gens qui dresses comme officiers avant 1990. Je me demande dans laquelle des pays de l’OTAN il y a des tout puissants miliciers – generales? Combien coute la soustention et la retraite des colonels ou generales du Ministere de l’Interieur, quand le budget ne suffit pas pour l’essence des vehicules de la Police?! C’est cynique. Les generales et le MI sont un paravent intransgressable devant le banditisme organise et partidaire.

Je demande: Qui est a la tete de l’Intrepol a Sofia? Ou sont les sommes avec lesquelles on devait chercher nos enfants perdus? Ou elles n’ont jamais ete predestinees pour eux?!

Monsieur Parvanov. Ou etes-vous personnellement? Ne vous derange-t-il pas le commerce avec des esclaves blanches et des enfants? Combien coute pour vous un destin enfantin dans une tragedie cruelle! Pourquoi vous vous taisez toujours?! Repondez au peuple  Monsieur President social!

Je pose ci-joint  le texte de ma lettre precedente avec votre Nr d’entree. 94-01 Article 50/06.11.2002.

06. Janvier 2003  Moi, le pere en attendant que vous m‘acceptiez  

                                                                      /Todor Stanislavov Deyanov/

 

Respectable Baronesse Emma Nicholson of Winterbourne,

Respectable Monsieur Gunter Verheugen et Monsieur Alvaro Gil Robles,

La culpe de Savestin et les enfants comme lui est qu‘ils sont bulgares, et la notre est que nous les avons nes… C’est horrible! La peine envers l’enfant perdu et le cauchemard de l’inconnu ne peuvent pas etre mesures. Le pouvoir se tait criminellement, la milice cache tout et donne de la desinformation.

Le pouvoir bulgare ne fait rien contre le commerce avec des enfants et femmes . Ce qu’etait fait pour avoir certaines recherches et prevention, etait fait grace a moi et la fondation “ SAVESTIN”.

Un enfant peut etre detruit sans lui mettre sur une barre. L’Etat detruit nos enfants par toute possibilite qu’il a. Je pourrai aller meme chez les canibales pour sauver Savestin. Comment pourtant battre les canibales qui occupent des postes dans l’Etat?

Je vous prie de revoir la situation en Bulgarie!

Sincerement votre:

/T.Deyanov/

 

4.   SI TON ENFANT DISPARAIT TU DOIS OUBLIER QUE TU JAMAIS AVAIS EU UN ENFANT...

TROISIEME LETTRE OUVERTE

AU PRESIDENT

DE LA REPUBLIQUE DE BULGARIE

du Pere de Savestin

et directeur de la Fondation Savestin

Todor Stanislavov Deyanov

Sofia 1359 Lyulin 521-G-87, Bulgarie

            copie:  Mme la baronne Emma N. of  Winterburne

            Premiere vice presidente,

            Commission des affaires etrangeres,

            des droits de l’homme et de la politique de defense

            PARLEMENT EUROPEEN

            copie:  M. Gunter  Verheugen

            COMMISSION EUROPEENNE

      copie:   M. Alvaro Gil Robles

                CONSEIL DE L`EUROPE

 

Monsieur le President,

 

Il resulte etre plus facile me faire entendre, recevoir et ecouter avec comprehension par les institutions europeennes qu’en Bulgarie.

La Bulgarie est une source de trafic d’etres humains. On fait le commerce des enfants et des esclaves blanches. Honteusement et criminellement, l’Etat se tait. Il reste inebranlablement passif.

Vous, Monsieur le President, vous vous etes tu aussi, des annees durant, en tant que depute bulgare. Vous vous etes tu de meme en tant que leader du Parti socialiste bulgare. Maintenant, vous vous taisez en tant que President de la Republique en charge. Un tel silence est une complicite, et la complicite est un crime.

Celui qui est en connaissance de la tragedie d’un enfant kidnappe et n’entreprend pas le necessaire, commet un crime. Toute personne qui est en connaissance d’un dramme concernant des enfants bulgares, mais n’entreprend pas le necessaire selon son rang, son poste administratif et sa competence, commet un crime a l’egard de l’humanite. La Convention de l’ONU sur les droits de l’enfant est une convention de l’humanite. L’article 3 de cette convention dit que « les interets supremes de l’enfant constituent une raison primordiale en toute action concernant les enfants... » Chez nous, ce n’est pas du tout le cas.

Chez nous, la police est un monopoliste et la pyramide miliciere militarisee reste toujours en place. Une possibilite reelle de controle civil n’existe pas. La milice est un organe completement incontrole, servant le pouvoir et les criminels. Elle masque sa nature et son manque de volonte d’aider les gens en se cachant derriere telles donnees operationnelles ou investigations. La verite est celle que la milice decide. Au lieu de professionnels et specialistes, les dernieres annees voient eclore de nouveaux petits generaux. La criminalite ne se vainc pas par des taux de popularite payes et des prouesses mediatiques - elle se multiplie sans controle! Pour la enieme fois, nous avons une direction incompetente et inadequate du Ministere de l’Interieur. Des fusillades et des explosions demonstratives, du banditisme arme et de tout genre  par villages, villes et routes, comme jamais vu. Pour ce qui est de la recherche d’enfants disparus, elle n’existe pratiquement pas. Il n’y a pas de prevention. Ce sont l’impuissance et le sentiment d’etre condamnes qui font rage. Si votre enfant disparait, vous etes cense oublier que vous avez jamais eu un enfant... Les instructions sur la recherche sont mises sous secret, ce qui est au service des trafiquants, tandis que l’opinion est tenue dans l’ignorance. Pour la deuxieme annee consecutive reste inoperant, a cause de sabotage de la part du Ministere de l’Interieur actuel, une methodologie informatique unique d’actualisation des portraits d’enfants bulgares disparus. Tout est institue en faveur des trafiquants et au detriment des victimes.

La legislation manque aussi. De propos delibere, un vide juridique et normatif est maintenu. Au lieu d’une loi sensee sur l’enfant, une autre inutilite bureaucratique a ete cree, dite Agence d’Etat de la protection de l’enfant. Sans celle-ci deja tout est infeste de bureaucratie, qui n’est pas a sa place, n’est pas competente et en consequence ne peut pas etre effective. Le resultat est deplorablement effrayant. Les dirigeants s’en fichent.

A propos, Monsieur le President, faites connaissance et repondez finalement aux appels qui ont bouleverse le pays et l’Europe. Prenez la part des victimes, actuelles et potentielles. A propos, la Bulgarie toute entiere a plus d’une fois pleure pour l’enfant dont le nom signifie conscience.Vous, Monsieur Parvanov, en quoi avez-vous aide Savestin?

 

Madame la baronne Emma Nicholson of Winterburne,

Monsieur Gunter Verheugen,

Monsieur Alvaro Gil Robles,

 

J’essais d’illustrer la penible realite bulgare en vous soumettant une vraie occasion de suivre directement les eventuelles reactions, officielles et autres, des autorites.

Savestin est une des victimes innocentes. Il est devenu un symbol cruel du sentiment d’abandon pour tout autre petit Bulgare. C’est pour cela justement qu’on ne le recherche pas. Pour que je sois puni d’avoir ose lutter ouvertement contre la milice et le pouvoir pour mon petit et les autres enfants qui partagent son destin infortune. Malgre les milliers de signatures de communes et citoyens en defense de Savestin, c’est de propos delibere qu’il n’a pas eu, ni a, une chance de sauvetage. Ca doit servir de lecon aux autres. Pour qu’ils ne s’imaginent pas de pouvoir l’emporter pour leurs enfants. Chez nous sevissent la peur et l’impuissance de defendre son enfant. Dans les pays normaux, les gens pensent comment ils peuvent vous aider. Chez nous, c’est le contraire: les flics cherchent a vous traiter de coupable, simplement parce que vous vouler sauver ce que vous avez de plus cher. C’est sinistre!

Que les autorites indiquent quel enfant elles ont trouve. Il est inadmissible qu’au 21eme siecle des etres humains du continent europeen payent l’impot du sang comme nous, les Bulgares!

Madame la baronne, Messieurs,

Je crois en votre honnetete, humanite et sagesse politique. Vous etes des personnalites influentes et respectees, auxquelles je peux m’en remettre. En Bulgarie il n’y est personne sur qui compter. La milice, quand elle veut, suicide, fait subir des « auto »-accidents, installe a l’asile d’alienes ceux qui ne lui sont pas commodes. Mais elle n’est pas en mesure d’aneantir mon amour pour Savestin, pour les enfants en general, ni ma foi en le bien. Et les droits de l’homme, les droits de l’enfant sont vraiment  quelque chose de bien.

 

Moi, le pere - je n’ai pas d’autre peche:

 Bulgarie, le 6 novembre 2002

5. LISEZ POUR LES BLAN-BECS DE L’HYPPOCRITE DEGEULANT BOYKO JE NE SAIS PAS QUI

 

PITIE POUR SAVESTIN

Un enfant charmant a ete kidnappe pendant qu’il jouait.

Encore une annee successive et le seul enfant bulgare, portant le nom qui signifie Conscience se trouve dans un etat d’exil force, dans un etat de d’esclavage, de dedain et mepris…

Mais l’Etat ne s’en est point emu. Pire encore ! Sa situation a ete vouee a un desinteressement complet, sans aucune recherche….

Vous, le Secretaire du Ministere de l’Interieur Boyko Borisov, aidez ce petit garcon charmant !

Que pensez-vous personnellement entreprendre ? Ou bien cela ne vous concerne point ?

Je suis ouvert a tous les contacts et j’attends vos propositions. Faites preuve d’humanite, je vous en prie !

Sauvons l’innocence de l’enfant avec un petit ballon, cette innocence enfantine  qui s’est transformee en un symbole pour la Bulgarie toute entiere.

Bulgarie, 2001

            Le 22 Septembre – le jour de l’anniversaire de Savestin et le Jour de notre independance.

 

T. Deyanov (un europeen, puni par le fait d’etre bulgare)

 

Cachet quadrangulaire:

REPUBLIQUE DE BULGARIE

Administration du President

No d’entree  9401   Dossier No 50

Recu le 21.01.2002

                                                 APPEL PATERNEL OUVERT

                                                              AU GENERAL BOYKO BORISSOV 

               SI VOUS ETES VRAIMENT CAPABLE A QUELQUE CHOSE, ORGANISEZ ENFIN LA RECHERCHE DE SAVESTIN  ET  ARRETEZ  LE  TRAFIC  D'ENFANTS!

 

Pieces jointes:

1.            Arrete du Parquet d’arrondissement de Sofia

2. Petite lettre a B. Borissov sans reponse ou

idee de reaction

3.Les trois petitions de ma greve de la faim du 2001 sur lesquelles vous n’avez pas pris position, vous n’avez pas repondu et vous n’agissez pas

 

Par l’intermediaire des REDACTEURS EN CHEF DE TRUD, 24 TCHASSA,

SEGA, MONITOR, ZEMYA, REPUBLIKA, NIE  JENITE

Monsieur le Redacteur en chef de .............................................................

Je vous prie d’envoyer, personnellement ou par les colonnes de votre journal, le present APPEL et pieces jointes au general B. Borissov.

Depuis qu’il est secretaire du Ministere de l’Interieur, la personne Borissov fait, a l’instar de ses predecesseurs, la sourde oreille et ne repond nullement. Faussete, hypocrisie et formidable succession!

Faites une enquete journalistique.

            Le 21 janvier 2002                                         VOTRE: /s/ illisible

            Bulgarie                                                T. Deyanov

6. VOILA QUELQUE CHOSE POUR LA BANDE DES MILICIERS SUPERIEURE

 

 

Hommes, les enfants enleves n’existent plus pour l’Etat. Si cela arrive a votre enfant, est-ce que vous seriez en etat de survivre, de lutter pour votre enfant ?

L’enfant enleve n’a jamais ete aide par les imbeciles, les buches et les generaux de la milice parce qu’ils sont de la meme espece ! Les derniers sont meme un obstacle.

            Il y a des gens qui s’inquietent que je nomme a haute voix et clairement les choses et les hommes de rien par leurs propres mots… Mais qui plaignez-vous ? Mais de qui vous inquietez-vous ? Des pauvres enfants ou des monstres masques en faces humaines ?! Quoi, je dois peut etres accueillir les monstres avec des agneaux rotis ?

            C’est affreusement cruel d’arracher brutalement un petit enfant des jeux, de l’amour de ses plus proches et le transformer en une bestiole faible pour derision et vente. Un choc indicible, terreur, horreur infinie, pleurs, un exil noir de violation, traumatismes psychiques et ruine pour toute la vie. Les pieds me manquent, tous mes organes internes deviennent comme une balle dans ma gorge, mon souffle cesse, mais les generaux – hommes de rien et leurs ministres - monstres sont muets comme des carpes. Au moins ils peuvent dire ou ils ont passe les heures a dormir tandis que la criminalite sevit?

Je suis convaincu qu’au moins trois chefs savent ou est exactement Savestin. Mais ce sont eux qui mentent impudemment la societe, donnent avec insolence  une fausse information aux institutions ou se taisent subversivement. Ils nous depersonnalisent! Ils nous humilient! Ils nous exterminent, ils veulent que nous rampions exactement comme eux. En effet demandez a l’imbecile – general Bozhidar Popov, le cerbere – general Slavtcho Bossilkov, le cretin general Vasil Vasilev, le present lache, le blanc-bec Boiko Borissov. Demandez a leurs ministres - monstres et ceux qui les ont nommes comme generaux. Pas moi ! Ils doivent prouver !!! Mais est-ce que les vers prouvent quelque chose d’humain ? Ils rampent et creeent encore plus de pourriture.

 

Chers compatriotes, attention !

Ne fermez pas vos yeux parce que vous etes les suivants…

J’essaie non seulement ouvrir vos yeux. Parce que si votre enfant disparait, vous devez absolument oublier que vous avez eu une fois un petit enfant aime. Tout le pouvoir d’Etat en tete avec le terrible Ministere de l’Interieur ne veut pas chercher un enfant – Savestin! L`Etat a pris soin que les voyageurs sans tickets soient aussitot sanctionnes, mais il ne prend pas soin de proteger nos enfants. Dirait-on que Savestin coute moins qu~un ticket de tramway?

Moi comme bulgare et pere je n’ai pas le droit de defendre mon enfant …Et vous, sur quoi allez vous compter?

La cause n’est pas cachee seulement dans mon pauvre enfant mais dans les affaires et dans les canaux qu’elles dissimulent. Voila pourquoi c’est moi qui paye l’impot sanguinaire. C’est pour cette raison et pour de tels militioners-anthropoides, que la Bulgarie jusque 2006 n’a pas recherche et n’a pas retourne ni seul enfant comme Savestin.

 

BULGARIE XXI

7.

EUROPEAN COMMISSION

DIRECTORATE-GENERAL JUSTICE AND HOME AFFAIRS

 

Directorate D: Internal Security and Criminal Justice

Unit D1: Fight against Terrorism,

Trafficking and Exploitation of Human Beings, and Law

Enforcement Cooperation The Head of Unit

 

Brussels, 03.FEV.2005

DG JLS/D1/JM D(2005) 1368

Mr. T. Deyanov

Foundation “Savestin”

Mr. I. Radichev

Foundation “Way to Humanity”

 

 

Subject:          Trafficking in human beings in and from Bulgaria

 

Dear Mr Deyanov and Radichev,

 

On behalf of the Commissioner responsible for Justice, Freedom and Security, Vice-President Franco Frattini, I would like to thank for your letter of 24 December 2004. Further to a number of initiatives you have launched over the last years we can imagine how you must feel given the circumstances that you are describing and that have to be seen in the wider context of trafficking in human beings, in particular children, and related forms of exploitation such as forced prostitution.

 

Just last December Vice-President Frattini stressed in a press conference that trafficking in human beings is one the most horrible forms of crime and that a resolute EU response is necessary. In particular vulnerable groups such as children and women who are sold like property and physically and sexually abused or refugees and migrants who are at the mercy of criminal organisations are victims of this crime.

 

You may have heard that the European Commission had set up an Experts Group on Trafficking in Human Beings in 2003. On 22 December 2004, the Group submitted a report indicating ways of strengthening EU action. On the basis of the report’s recommendations and other data the Commission will issue a Communication in 2005 in order to develop an EU-plan for common standards, best practices and mechanisms to prevent and combat trafficking in human beings.

 

A considerable number of victims as well as perpetrators from Bulgaria have been noticed in this context. Although Bulgaria’s anti-trafficking legislation underwent considerable improvements over the past years the prevention of and the fight against trafficking in human beings is likely to remain an important issue in the context of enlargement negotiations. The European Commission’s 2004 Regular Report of Bulgaria states (page 21): “Trafficking in human beings - especially of women and children for the purpose of sexual exploitation - continues to be a serious Problem in Bulgaria, which is a country of origin, transit and to a lesser extent destination.” (For further information: http://europa.eu.int/comm/enlargement/bulgaria/index.htm.) The Commission will continue to regularly assess the situation in Bulgaria taking into account available information from various sources, including your petition to Vice-President Frattini.

 

Yours sincerely,

 

Joaquim NUNES DE ALMEIDA

 

 

 

 

GUNTER VERHEUGEN

MITGLIED DER EUROPAISCHEN KOMMISSION

RUE DE LA LOI 200 – B-1049 BRUXELLES

WETSTRAAT 200 – B-1049 BRUSSEL

TEL. 02/298.11.00 – FAX. 02/298.11.99

 

 

 

Savestin Foundation

Todor Stanislavov Deyanov

Lyulin Complex, Block 521-G, Ap. 87

1359 Sofia

Bulgaria 

Bruxelles, le 27/03/2002

 

Chers Messieurs,

 

Nous vous remercions pour vos lettres de poste electronique du 24 janvier et du 4 fevrier 2002, ainsi que de la lettre du 31 janvier 2002.

Sans doute, le trafic d’enfants est un probleme d’une importance enorme. La Commission Europeenne a deja eclairci devant les pouvoirs bulgares que la Bulgarie doit assurer la realisation complete de la Convention des Nations Unies des Droits de l’Enfant. La competence administrative necessaire doit etre sur place et fonctionner effectivement.

Les pouvoirs bulgares ont entrepris quelques pas preparatifs afin d’ameliorer la situation des enfants.

Cependant, il est clair que les efforts que l’on a entrepris jusqu’a present doivent etre augmentes. La Commission Europeenne est soucieuse du fait que la Bulgarie reste a present un pays d’origine et de transit pour le trafic des etres humains et c’est pourquoi elle a encourage les pouvoirs bulgares de s’occuper de ces problemes. La commission continuera a observer et a soutenir les preparatifs de la Bulgarie pour la realisation complete de la Convention des Nations Unies des Droits de l’Enfant.

Veuillez agreer, Chers Messieurs, l’expression de ma haute consideration.

(Signature)

Gunter Verheugen

8.

 

Conseil de l’Europe

Le Commissaire des Droits de l’Homme

F-67075 STRASBOURG CEDEX

Fax : 33 (0) 3 90 21 50 53

E-mail : commissionner.humanrights@coe.int

 

Todor Stanislavov Deyanov

Savestin Foundation

Lyulin Complex, Block 521-G, Ap. 87

1359 Sofia

Bulgaria 

 

Strasbourg, le 3 decembre 2001

 

Notre ref. : CDH1468/01

 

 

Cher Monsieur Todor Stanislavov Deyanov,

Nous avons le plaisir d’accuser reception de votre lettre dans laquelle vous stigmatisez le probleme du trafic des enfants, l’adoption illegale et la prostitution de mineurs (la prostitution d’enfants) en Bulgarie. Cette lettre a ete recue avec des annexes de notre bureau, le 26 novembre 2001, et a ete enregistree sous notre ref. : CDH1468/01.

Je vous remercie de l’information donnee par vous, ainsi que de votre interet envers cette matiere. Malgre cela, je vous annonce avec regret qu’en conformite avec la Resolution (99)50 concernant le Commissaire des Droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, le Commissaire « ne peut pas s’engager de plaintes individuelles ».

Malgre cela, je ferai une visite dans votre pays a la fin de ce mois et je poserai ce probleme important aux organes officiels competents. Je vous remercie de ce que vous avez presente ce probleme a mon attention. L’information que vous me donnez est tres utile.

Veuillez agreer, Cher Monsieur, l’expression de ma haute consideration.

(Signature)

Alvaro GIL ROBLES

Commissaire des Droits de l’Homme

 

 

9.

EUROPEAN PARLIAMENT

 

Member of the European Parliament

 

BARONESS NICHOLSON OF WINTERBOURNE

 

FIRST VICE CHAIRMAN, COMMITTEE OF FOREIGN AFFAIRS, HUMAN RIGHTS,

COMMON SECURITY & DEFENCE POLICY

 

ASP 10G209 European Parliament B-1047 Brussels – Belgium

Tel: +32 2284 7625 . Fax: +32 2284 9625 . e-mail: enicholson@europarl.eu.int

 

 

EN/MW/TD030220

 

Todor Deyanov

Foundation Savestin

Sofia 1359

Lyulin 521-G-87

Bulgaria

 

 

20 February 2003

 

Dear Mr Deyanov,

 

Je Vous remercie de toute l’information et les lettres que Vous m’avez fournies concernant l’enlevement de Votre fils Savestin.

J’ai lu tous les documents sur ce cas important et horrible et je voudrais exprimer ma profonde compassion envers Vous et Votre famille. En reponse a Votre demande d’assistance, j’ai consulte a ce sujet un proche et celebre collegue du Parlement Europeen, en esperant qu’il va faire un grand effort et essayer a resoudre cette horrible situation.

S’il vous plait continuez de m’informer de pres du deroulement de l’enquete et m’envoyer chaque nouvelle information recue, car je voudrais savoir le plus possible sur les circonstances de l’enlevement et les actions entreprises par les autorites de ce temps-la.

J’exprime encore une fois ma compassion de la situation dans laquelle Vous vous trouvez et j’espere sincerement que Votre fils sera decouvert le plus tot possible.

 

Sign. Ill.

 

Baroness Emma Nickolson of Winterbourne MEP

10.

LE PERE D'UN ENFANT BULGARE, DISPARU DEPUIS MAINTENANT
9 ANS INTENTE UNE ACTION CONTRE LE PRESIDENT DE
BULGARIE.


http://www.fredigroup.org
Le pere d'un enfant disparu depuis maintenant 9 ans intente une action contre le president de la Bulgarie.
Sa plainte porte sur "une inertie deliberee, inhumaineet cruelle face a la vie, a l'enfance et sur le sauvetage de Savestin par une violation grave des
interets de l'enfant kidnappe."Le pere demande 150.000 unites monetaires de dedommagement, demande basee sur la constitution bulgare et sur

la Convention des Droits de l'Homme des Nations Unies.

Le fils de Todor Savestin a disparu sans laisser le moindre indice dece qu'il a pu devenir. M. Deyanov exige que les institutions bulgares adoptent

des mesures pour rechercher tous les enfants disparus de Bulgarie, ainsi qu'une charte de protection des mineurs.Il affirme que le president du pays

est reste inactif dans ce domaine et que, par consequent, il n'y a aucune mesure de prevention contre le trafic d'enfants ni aucune mesure pour

rechercher les victimesde ce trafic. Trad. de FREDI - http://www.fredigroup.org

 

11.

 

SAVESTIN IS NOT A PERSONAL PROBLEM. THIS IS NATIONAL NIGHTMARE FOR OTHER CHILDREN TOO. BULGARIA HAS NOT ORGANIZED SEARCH, IT HAS NOT FOUND AND HAS NOT RETURNED A CHILD LIKE SAVESTIN, WE, BULGARIAN PEOPLE, ARE DOOMED TO NON-DISCOVERY EVEN BEFORE WE MEET WITH DISASTER.
THERE ARE 12 BASIC ELEMENTS IN BULGARIA, WITHOUT WHICH BOTH SEARCH AND STRUGGLE WITH TRAFFIC WITH PEOPLE ARE IMPOSSIBLE IN PRACTICE.

TO The Council of Ministers

TO The National Assembly

TO The President of Bulgaria

OPEN DECLARATION

With hope for satisfaction of my legal requirements

By Todor Stanislavov Deyanov

Father of the kidnapped child Savestin

Lyulin 521 – G – 87, Sofia 1359, Bulgaria

RESENT TO: Thomas HammarbergStrasbourg

Franco Frattini, Olli Rehn – European Commission

Josep Borrell – European Parliament

 

Stanishev, Pirinski, Parvanov, Kalfin, Petkov, Oresharski,

 

After you for the consecutive time showed mentally of murderers, ready with silence and inaction to destroy each father and son, I declare herein:

I have made my final decision to set myself on fire in Brussels. After I have been left no other chance, I will attract the attention of the global media to the tracing down of Savestin by pledging myself. I will do it on 22 SEPTEMBER – the date of birth of Savestin and the Day of our Independence!!! The fault will be with all of you and of the militiamen – generals who devastated the search of Savestin!

 

I WILL GIVE UP THE ACT OF SELF-IGNITION IF YOU SHOW WISDOM AND POLITICAL FAR-SIGHTEDNESS BY FULFILLING MY THREE FOLLOWING REQUESTS:

1. Urgently fulfill my requests to provide for budgetary funds for the circulation of advertising boxes in the relevant Western countries so that Savestin could at least get a chance of recognition as well as the needed budgetary funds for detective search of the kidnapped child. This is your obligation. I need not beg you all the time at all, put you on trial and you would “mess about” in court as well.

2. You should undertake a definite public commitment to fulfill my requests from the Hunger Strike – Brussels 2004. Over 14 thousand children affixed their signatures under these requests but you continue to keep silence and remain inactive. This is your obligation. I need not beg you.

3. You should undertake an official commitment that you will circulate through the Ministry of Education the anti-risk materials developed by Savestin Foundation without which materials no real prevention is possible. These materials are unique assistance and they are really applicable and invaluable both in search and in criminology in principle. This is your obligation as well. I need not beg you.

GENTLEMEN, YOU HAVE TERM UNTIL 25 AUGUST!

 

 

DEAR SIRS THOMAS HAMMARBERG, FRANCO FRATTINI, OLLI REHN, JOSEP BORRELL FONTELLER,

I PETITION YOU HEREIN FOR YOUR ENERGETIC AND PRAGMATIC INTERFERENCE AND NEEDED COOPERATION.

Savestin problem may be solved in conformity with my requests of item 1 hereinabove, solely for 10 minutes by Decree of the Council of Ministers. The Government is obliged under four Bulgarian acts and under the Constitution of the Republic of Bulgaria and under several conventions to grant budgetary funds as assistance and protection of the rights and the superior interests of the kidnapped child. Thus a precedent for Bulgaria shall be solved after which the Government shall have to undertake measures as state policy in favor of any other child – victim of traffic.

For me each child-victim is Savestin. This is why I will pledge myself if the Government again does not respond in a reasonable manner. I need not beg our Ministers, President and Prime Minister. They should have proposed better solutions in favor of Savestin as well. They should have really implement the rights of the Bulgarian child as international documents prescribe. Alas, they did not do it for 9 years. There is no turning back for me. The opposite would mean to betray my son and give up. I feel ashamed to be alive, so miserable and helpless.

 

 

25 July 2006                                                                       In person

City of Sofia                                                                                         /T. Deyanov/

12.

 

LA CONFESSION D’UN PERE
DEVANT L’HUMANITE ET DEVANT SON FILS ENLEVE SAVESTIN
SAVESTIN SIGNIFIE «CONSCIENCE» EN BULGARE
http://savestin.exactpages.com

 

De la part de Todor Stanislavov Deyanov

Lyulin 521, G-57, Sofia 1359, Bulgarie

Envoye aux personnes suivantes dans l’espoir d’assistance

Thomas Hammarberg – Strasbourg

Franco Fratini, Olli Ren – Commission europeenne

Josseph Borell, Baronesse E. Nichoison – Parlement europeen

 

 

 

Mon fils Savestin, ou est-tu ?

Je veux t’embrasser, mais je ne peux pas… Tu es absent… Je veux me rejouir de ta presence, mais je ne peux pas… On m’empeche…

Mon fils, j’ai fait des choses dont une autre personne en Bulgarie aurait peur meme de penser, mais je n’ai pas pu t’aider. Pardonne-moi ! Je suis un pere ordinaire, et contre moi etait l’Etat avec les miliciers generaux, des presidents derisoires et des gouvernements pourris. On me frappe par des marteaux dans mon ame. Chaque jour on m’arrache le c?ur. Je souffre, mais je suis impuissant. C’est pourquoi, si le gouvernement ne remplit pas mas exigences cette fois non plus, moi je vais me sacrifier.

Je vais me bruler a Bruxelles devant la Commission europeenne le 22.09.2006.

Quelqu’un doit secouer la conscience ensommeillee du monde. Que le monde voit et comprenne comment les autorites bulgares ont condamne un pere et un petit fils sans tribunal ni sentence.

Mon fils, la Bulgarie n’a pas organise, n’a pas decouvert ni sauve aucun enfant comme toi. C’est pourquoi elle ne veut pas te decouvrir. Elle me liquiderait plutot. C’est pourquoi, si je ne te rencontrerai pas, sache, mon fils, que je t’aime et que je ne t’ai pas trahi meme pour une minute. Mais que puis-je faire moi, le pauvre pere ? En Bulgarie il existe quelque chose de plus affreux que la mafia et cela s’appelle le banditisme d’Etat. Les services travaillent pour le bien des interets de parties politiques et des interets personnels. On fait l’hypocrite avec les droits des enfants. Le Ministere de l’Interieur ne cherche pas les personnes disparus. Les preuves sont dans les dossiers operationnels caches dans la police. Dans ces dossiers il n’y a pas aucune action de recherche sur aucun cas de disparition. Pas aucun ! Nous les bulgares, nous sommes condamnes avant que le malheur ne nous soit arrive…

Mon fils bien-aime Savestin, ou est-tu ?

Humanite, ou est ta conscience ?

Hommes politiques et leaders mondiaux, ou etes-vous ?

Mon Seigneur, et Toi, ou es-Tu ?

Les gens, ouvrez vos yeux ! Votre enfants est aussi Savestin… Les autorites bulgares m’ont puni parce que j’ai eu le courage de m’opposer contre le trafic et le commerce avec des enfants. On m’a puni parce que je lutte pour les droits de l’innocence. Il ne s’est pas trouve de president ni de ministre ni de general qui m’ait aide au moins de d’une maniere humaine. Au contraire: on me tuait par l’inaction. Les coupables sont :

les presidents : P. Stoyanov, G. Parvanov ; les premiers ministres : I. Kostov, S. Saksgoburggotski, S. Stanishev ; les ministres : N. Mihaylova, S. Pasi, I. Kalfin (ministres de l’Interieur), B. Bonev, G. Petkanov, R. Petkov (ministres de l’Exterieur), M. Velchev, P. Oresharski (ministres des finances), les miliciers generaux S. Bosilkov, V. Vasilev, B. Borisov et d’autres personnes infames.

Oui, je suis tout seul et eux, ils sont une canaille nombreuse et impudente. Du pouvoir inaccessible contre ton innocence, mon fils. Que puis-je faire moi, le pauvre pere ? Pardonne-moi, Savestin, mais j’ai honte d’etre vivant de cette maniere…

Giordano Bruno a ete torture pendant huit ans, mais il n’a pas renonce a la verite. Il s’est sacrifie sur le bucher pour que la civilisation existe aujourd’hui. Moi non plus je ne renoncerai pas a toi, mon fils ! Les conventions exigent la recherche d’un enfant meme si on suppose seulement qu’il ait ete enleve. Dans ton cas, Savestin, il est reconnu du point de vue du droit que tu es enleve, mais l’Etat refuse de te sauver. On refuse meme de publier tes photos d’une maniere convenable pour ton identification. Les autorites sont obliges de te rechercher meme sans ma demande. Mais chez nous se sont des types degeneres qui sont au pouvoir. Quand on les regarde, ils ressemblent a des humains, mais ils ne le sont pas.

Pardonne-moi, mon fils ! Pour moi il n’y a pas de chemin de retour. Cela signifierait te trahir et refuser a toute ma lutte comme si je n’avais pas souffert, comme si je n’avais pas existe, comme si tu n’etais jamais ne. Je ne te trahirai pas ! Vous, les gens, ouvrez vos yeux ! Votre enfant est lui aussi Savestin… Nombreux sont ceux qui tombent en colere en voyant un manteau de cuir. Ils ont pitie des animaux. Mais ils n’ont pas pitie des cruautes affreuses effectuees tous les jours contre des enfants non proteges, mignons et vulnerables. Humanite, pourquoi fais-tu l’hypocrite ? Comment proteges-tu tes enfants ? L’innocence enfantine violee, vendue, eventree, coupee en morceaux, enlevee et exploitee, n’est pas quand meme un manteau en cuir. Elle ne l’est pas ! Humanite, ou es-tu ? Aucun animal n’est pas si degenere, si cruel et si hypocrite envers ses petits comme l’homme.

Mon fils bien-aime Savestin, ou es-tu ?

Humanite, ou est ta conscience ?

Hommes politiques et leaders mondiaux, ou etes-vous ?

Mon Seigneur, et Toi, ou es-Tu ?

Les gens, ouvrez vos yeux ! L’esclavage est rentre dans le monde dans une forme nouvelle, affreuse et la plus pervertie. Il s’appelle le trafic.   Les victimes du trafic sont les moins aptes a se proteger. Nous, leurs parents et leurs prochains, nous restons tout seuls, miserables et incapables. Ruines, abattus et deprimes, nous n’avons pas de protection. Hommes politiques et leaders mondiaux, ne faite pas l’hypocrisie ! Votre enfant est lui aussi Savestin. Creez dans l’urgence une chaine publique de medias pour l’identification des enfants. Creez un organisme unifie travaillant reellement pour la recherche des enfants disarus. INTERPOL recherche des criminels, mais ne recherche pas d’enfants. Sans la recherche essentielle, il n’y a pas de lute reelle contre le trafic, le commerce et l’exploitation. Sans la recherche reelle et universelle, les Conventions perdent leur sens comme des bouts de papier ecrites de maniere belle, mais inutiles.

LES GENS, HOMMES D’ETAT, JE VOUS SUPPLIE, AIDER SAVESTIN, AIDEZ LES AUTRES VICTIMES ! C’EST LA SEULE MANIERE DONT VOUS AIDEREZ VOS ENFANTS AUSSI. VOTRE ENFANT EST LUI AUSSI SAVESTIN !

 

Fait en Bulgarie, 21e siècle par Todor Deyanov dont le seul crime c’est qu’il est père en Bulgarie Mon fils, je ne suis pas coupable d’autre chose. Je voudrais bien que tu me pardonnes. Je t’ai enseigné à ne pas pleurer, parce que les hommes forts ne pleurent pas, mais maintenant je te supplie, les larmes aux yeux, de me pardonner que depuis tant d’années je n’ai pas pu effacer une seule larme de ton beau visage. Je t’aime !

Pardonne-moi !
25 August 2006

 

 

Bruxelles, 19–22 septembre 2006 – un tournant heureux inattendu

Le Commissaire europeen BRIDGET CZARNOTA a empeche mon auto-allumage. Elle a sauve ma vie et mon corps de la defiguration.

 

A Bruxelles, on avait deja fixe des rendez-vous precis avec moi. Le premier rendez-vous etait fixe pour l’heure de mon arrivee le 19.09.2006, et le deuxieme, le jour de l’anniversaire de Savestin – le 22 septembre.

 

EN FAIT, LE PRESIDENT PARVANOV, LE PREMIER STANISHEV ET LES MINISTRES IVAYLO KALFIN, RUMEN PETKOV, PLAMEN ORESHARSKI ONT PROUVE PUBLIQUEMENT QU’ILS ETAIENT MES ASSASSINS POTENTIELS. C’est ce qui allait devenir le 22 septembre 2006, si les choses dependaient du president et du gouvernement. Ils avaient decide de demontrer devant toute la nation, par mon carbonisation, qu’aucun parent ne pourrait vaincre leur criminalite. Ils ont donne un exemple cruel de ce que chaque Bulgare ordinaire tombe en malheur represente pour eux un etre insignifiant et miserable qui n’a pas le droit meme de penser a sauver son enfant. Ils ont tue, devant les yeux de tout le monde, toute chance possible pour sauver Savestin. Ils sont coupables envers chaque autre enfant. Chaque homme normal peut se representer l’importance pour eux de ne pas avoir aucune percee dans les canaux de trafic des enfants.

 

22 SEPTEMBRE 2006. AU LIEU DE DEVENIR UN JOUR DE SACRIFICE CHOQUANT, CE JOUR EST DEVENU LA DATE POSITIVE DU TOURNANT POUR MA QUALITE DE PERE ET POUR MA LUTTE SOCIALE GRACE PERSONNELLEMENT A BRIDGET CZARNOTA, AINSI QUE DES COLLABORATEURS DE OLLI REHN ET DE FRANCO FRATTINI.

Pendant neuf ans mon pays m’a traite comme un ennemi, mais les experts de le Commission europeenne ont estime tres fort ma lutte parentale et sociale ? Plus que cela : ils m’ont propose de collaborer avec eux sur les problemes du trafic d’enfants et de personnes.

Voila les choses essentielles que j’ai atteint lors de mes rendez-vous avec Madame Czarnota et avec des experts dans la Direction de l’elargissement, avec des experts des droits de l’homme, de la justice et de l’ordre interieur, ainsi qu’avec des representants du service de la recherche en Belgique, avec des employes dans Child Focus. Au premier rendez-vous etaient presents, de la part de la Bulgarie, les observateurs europeens Dimitar Abadjiev et Maria Kapon qui ont pris l’engagement d’effectuer des actions legislatives concretes et ont pris une position ferme de support de mon activite sociale. C’est de cette facon que les Europeens agissent, ainsi que ceux qui luttent avec le trafic en effet :

1.       Creation d’un systeme de recherche d’enfants, par l’intermediaire de changements rapides dans la legislation, et notamment dans la Loi du Ministere de l’Interieur, dans le Code de procedure penale, dans le Code penal et dans la Loi pour la protection de l’enfant, ce qui etait inclus dans mes demandes lors de ma greve de faim a Bruxelles en 2004. Pour le moment, la Bulgarie ne possede pas de systeme reel et fructueux pour la recherche des enfants.

2.       Introduction, dans le Ministere de l’Interieur, d’une instruction specialisee de recherche des enfant, avec des delais et des actions clairs, defendant les droits reconnus internationalement dans leurs integrite. Les enfants sont une categorie speciale et delicate pour la recherche et sont sous la protection speciale, et en consequence, la recherche d’un enfant doit etre la priorite de toute la ressource effective du Ministere de l’Interieur. Par exemple, les moyens speciaux de reconnaissance doivent etre utilises en priorite lors de la recherche d’un enfant et lors de la doute de violence sexuelle contre un enfant dans la famille, c’est-a-dire lors de crimes les plus difficiles a prouver. Actuellement, ce n’est pas le cas.

3.       La constitution d’un groupe de travail avec le Ministere de l’education pour la creation d’une politique nationale d’education et de prevention dans la lutte contre le trafic des enfants. Assistance technique pour imprimer de l’Album anti-risque developpe par la Fondation Savestin, et la diffusion des materiaux respectifs dans les ecoles maternelles et dans les ecoles dans le pays. Il existe une necessite de la creation urgente, en Bulgarie, d’une base de donnees pour la reconnaissance et pour le decelement des enfants en recherche. C’est une base de donnees d’ identification qui peut etre conservee dans chaque famille bulgare, et non pas dans la police.

4.       La creation d’une politique nationale de travail pour la prevention et pour des actions contre l’enlevement, le commerce et le trafic avec des enfants, et pour ce faire, il est indispensable d’effectuer immediatement les demarches suivantes :

a)        De creer, en Bulgarie, un centre de base de donnees pour les enfants disparus qui soit sous le controle des citoyens. Il faut organiser un tirage immediat et massif de materiaux de photographie d’un enfant recherche, sur des lieux publiques d’importance cruciale sur le territoire total du pays, ainsi que le renouvellement periodique de portraits et des donnees dans des chaines de television et dans la presse dans le pays entier. Un centre d’information de cette sorte pour la recherche des enfants analogue a Child Focus pourrait etre organise tres rapidement aupres de l’Agence d’Etat pour la protection de l’enfant.

b)        Creer un Centre d’ordinateurs pour les Balcans, aupres de l’Institut national de criminalistique et de criminologie, pour la progression d’age des enfants en recherche des pays voisins de la Bulgarie. Sans des portraits actuels, la recherche est pratiquement impossible. Madame Czarnota s’est engagee de faire la recherche et de mettre a la disposition de l’information au sujet des sources desquelles la Bulgarie pourrait trouver le logiciel et la methodologie respectifs.

c)        Creation d’un mecanisme fonctionnant pour la publication de donnee et pour la recherche reelle des bulgares en dehors du pays, par l’intermediaire des ambassades bulgares, des services de la reconnaissance et de contre reconnaissance, ou bien par les services de detectives. La protection des droits de l’enfant doit etre la valeur supreme pour le pays, n’importe ou se trouve l’enfant.

d)       Creation d’un fonds national pour l’assistance materielle et pour la compensation financiere des victimes des crimes.

5.       Delivrance de licences legales, dans une loi speciale, pour le statut des detectives prives, pour qu’on puisse utiliser les preuves collectees par eux en les presentant aupres de la cour judiciaire. Il est necessaire de briser le monopole du Ministere de l’Interieur dans la criminalistique, la recherche de personnes et d’autres recherches. Pour le moment, le citoyen isole ne peux pas prendre les choses dans ses mains et il est totalement dependant du Ministere de l’Interieur.

6.       Instruction des employes dans le Ministere de l’Interieur, les services d’instruction, le parquet et la cour en vue de la comprehension des besoins des victimes des crimes et leurs proches, conformement aux principes internationaux des pays civilises, car dans des cas nombreux des employes de la police se permettent de menacer, de manipuler ou bien de traiter d’une maniere cruelle et arrogante les proches des victimes et les victimes elles-memes.

7.       Developpement de mes idees et de mes propositions comme une partie d’une Directive europeenne, car le probleme du trafic des enfants qui n’a pas ete connu dans ces dimensions et dans ces formes il y a 15 ans, dans le moment actuel est devenu deja un probleme europeen, notamment :

a)        La resolution du cauchemar du trafic des enfants n’est pas dans les capacites d’un pays isole, et encore moins, d’un parent qui est devenu victime. Il existent des conventions excellentes pour les droits de l’enfant et contre les enlevements, le commerce, le trafic des enfants, mais il n’existe pas de systeme international pour la publication massive de l’information pour la recherche d’un enfant en dehors de son pays, ni un centre international pour la recherche internationale effective d’un enfant dans le monde entier.

b)       Le monde criminel est bien organise, mais les gouvernements particuliers ne le son pas, et dans un moment donne le parent victime n’a pas ou s’adresser pour de l’aide et de l’assistance internationale. L’ Europol doit developper en urgence un systeme de recherche reelle par detectives des enfants en Europe, et les medias europeens doivent publier periodiquement des photographies des enfants recherches, de quel partie de l’Europe que soient ces enfants.

8.       La Fondation Savestin recevra une aide financiere pour organiser un bureau de consultations et d’operations sur les problemes avec des enfants victimes du trafic, ainsi que pour la popularisation des materiaux anti-risque sur le territoire entier du pays.

9.       Au sujet de l’enlevement de Savestin, Madame Czarnota s’est engagee de chercher l’assistance des services criminels respectifs, y inclus de l’Interpol.

 

Il s’avere qu’on peut etre en meme temps heureux et malheureux, dans le meme instant. Oui, j’etais heureux de ce que j’ai atteint une victoire colossale a Bruxelles. J’etais heureux de ce que, le 22.09.2006, a midi, quand, par la faute du president et du gouvernement je devais me bruler moi-meme, le Directeur executif de l’elargissement Bridget Czarnota m’a invite a un dejeuner personnel. De meme, j’ai ete heureusement surpris, le matin de la meme journee, par les proprietaires et le personnel de l’hotel Ascot qui sont des Roumains, mais, comprenant le but de mon arrivee a Bruxelles et que ma lutte est utile pour la Roumanie aussi, le 22 septembre a l’aube ils m’ont offert un bouquet enorme avec beaucoup de fleurs et avec des souhaits que Savestin retourne vite chez moi ! La meme journee ces gens inconnus pour moi m’attendaient dans l’hotel avec une tarte et 18 bougies, du champagne et tout ce qui etait necessaire pour feter la majorite de mon fils. J’ai fondu en larmes. Les hommes et les femme politiques etrangers et les citoyens etrangers m’ont traite si bien, et nos generaux, nos premiers et nos presidents m’ont humilie d’une maniere inhumaine.

Pendant toutes ces heures, j’ai ete en meme temps tres malheureux parce que Savestin est toute une incertitude loin de moi, et moi je ne l’ai aide par rien pendant ces annees. Puisse il me pardonner !

Je voudrais remercier tous les Bulgares de notre pays et en dehors de notre pays, des enfants, des adultes, ainsi que les etrangers qui me suppliaient de ne pas porter atteinte a ma vie ? En Bulgarie, j’ai recu une assistance officielle du mediateur M. Ginyo Ganev, par l’Agence d’Etat pour la protection des enfants, par le President de la Commission pour le budget et les finances dans le Parlement. Le Procureur de la Republique m’a invite a un rendez-vous personnel, il m’a presente les excuses du Parquet et je suis certain qu’il fera tout ce qui est possible dans le cadre de ses competences.

Oui, j’ai gagne la victoire parce que je ne me suis pas laisse ecraser, desesperer et depersonnaliser par les miliciers-generaux et par les autres personnes insignifiantes au pouvoir. Vous tous, vous le pouvez aussi ! N’ayez pas peur ! Ne flechissez pas ! Il n’existe de verite plus charmante que les sourires insouciants de nos enfants ! Luttez pour chaque sourire !

 

01 octobre 2006                                                                   T. Deyanov

                                                                                                                     (Signature)

 

14.

SAVESTIN FOUNDATION

Liulin 521-G-87

Sofia 1359, Bulgaria

Todor Stanislavov Deyanov

 

A L’ATTENTION DU GOUVERNEMENT DE:  Tous Europien gouverment,

Cecilia et Nicolas SARKOZY, Papa BENEDICTUS XVI, Franco FRATTINI, Olli REHN

 

Respectables Messieurs et Mesdames,

Je suis père d’un enfant kidnappé. Une chronologie et documents sur le saga  terrifiant vous pouvez trouver sur le site : http://savestin.exactpages.com

Le 22.09.2006 des représentants de la Commission Européenne ont échoué mon autoallumation à Bruxelles.

Malheureusement la Commission européenne a été faible pour réellement défendre un enfant kidnappé de la non-loyauté des autorités de son propre pays République de Bulgarie.

De jure et de facto les autorités bulgares ne donnent rien pour les différents rapports, conventions et même de la propre Commission Européenne.

Les autorités en Bulgarie continuent à humilier mes droits de parent et à mettre à zero ma bataille contre le traffic d’enfants et de personnes.

Les bonhommes: président G. Parvanov (Gotze), premier ministre S. Stanichev, président du parlement G. Pirinski, ministre des affaires etrangères I. Kalfin, ministre des finances Pl. Orecharski, ministre de l’Intérieur R. Petkov, ex-secrétaire en chef du Ministère de l’Interieur et maintenant maire de Sofia B. Borisov, n’ont pas tenu en considération et ne tiennent en considération maintenant avec la morale humaine et conscience. Oui, ils paraissent beaucoup à des hommes mais ils sont des monstres en peau humaine. Ils violent vilainement la Constitution Bulgare et la Convention des droits de l’enfant, ils ne respectent pas les décisions du Tribunal.

J’AI REUSSI:

1. à accuser le gouvernement dans un procès civil No. 3538/2006 dans le Tribunal de la ville de Sofia, composition IV – G. Au lieu d’exécuter aussitôt la décision du Tribunal, le premier-ministre Stanichev a appelé d’une manière lâche :

« Oui, nous sommes coupables mais pas de plus de 5 leva... »(2,5 Euro)

Messieurs et Mesdames européens,

Avez-vous entendu un appel plus lache en faveur d’un enfant kidnappé? Savez-vous un autre premier ministre aussi lache comme Stanichev? Faites une recherche et commentaire s.v.p.

2. à accuser le Parquet et le service de poursuite sur toutes le 14 accusations contre eux. Dans la décision du Tribunal de la ville de Sofia, composition 39 dans un procès civil No. 7150/2006 on peut lire : « on a constaté que pendant toutes ces années à partir du 06.05.1997, et jusqu’à présent, le demandeur lui-meme et comptant sur ses possibilités essaye de trouver la vérité pour son enfant kidnappé y compris en visitant des pays étrangers pour sa recherche. Dans ses actions il n’est jamais été supporté par l’Etat par les organes compétents. »

Messieurs et Mesdames européens,

Mais qu’est-ce qu’il est arrivé? L’état bulgare continue à ne pas prendre des actions et cela mène à un suicide. Savez-vous un autre pays qui detruit d’une telle manière un de ses enfants ? Faites une recherche et commentaire s.v.p.

3. à donner au Tribunal le président Parvanov, mais en Bulgarie on m’a refusé d’une manière manipulative de donner action au procès. J’ai déposé le procès à Strasbourg sous numééééééééro 2930/04 – le 17 avril 2007 dans la Section 5. sur le point 19 de ma plainte au Tribunal j’ai noté : « Le président a les pouvoirs absolus au bout de 24 heures de demander et de recevoir chaque information présente. Voila pourquoi Parvanov sait parfaitement quels sont les canaux pour le commerce avec des gens et enfants. Parvanov sait parfaitement qui organise et gère ces canaux. Il sait mais il se tait sinistrement. »

Messieurs et Mesdames européens,

Le président Parvanov (agent secret Gotze) refuse même à me donner une audience. Il ne dit meme un mot pour le traffic avec des enfants bulgares. Je suis convaincu qu’il utilise un parapluie politique pour protéger des trafficants. Faites une recherche et commentaire s.v.p.

 

Messieurs et Mesdames européens,

En Bulgarie on observe une forme de banditisme d’Etat qui est pire de chaque autre forme connue de mafia. Voilà pourquoi le 21 septembre 2007 a 12.00h près de mon logement au quartier d’où on a kidnappé Savestin (conscience!) je vais faire une demonstration en allumant les epouvantails des bonhommes cités plus haut. Ils sont coupables comme pour mon fils aussi pour le traffic en Bulgarie – leur inaction est sans doute criminelle.

L’ETAT BULGARE N’A PAS ORGANISE LA RECHERCHE ET N’A PAS RENDU AUCUN ENFANT COMME SAVESTIN.

Je vous invite à etre présents à ma protestation.

 

Messieurs et Mesdames européens,

Les bandits et les trafficants sont vilainement organisés, mais malheureusement les différents gouvernements et la Commission européenne ne le sont pas encore. Il est nécessaire que des actions immédiates soient prises pour réalisation des droits de l’enfant européen, quand il est victime de traffic. Quelques pays européens sont negligeables, autres ne comprennent pas et autres encore cachent des canaux....

Le dernier evenement avec la fille anglaise kidnappée Madeleine vient pour prouver mes attestations.

Je demande:

QUI EN EUROPE REELLEMENT PROTEGE DES ENFANTS VICTIMES DE TRAFFIC?

Il suit la création d’une structure européenne qui s’occupera avec la recherche et le retour de chaque enfant victime de traffic, autrement c’est une hypocrisie...

 

J’applique ci-joints :

1. LETTRE OUVERTE démontrant le schema de millice de non-recherche en Bulgarie. En Bulgarie il n’y a pas de recherche, il y a de la non-recherche.

2. CONFESSION D’UN PERE, avec laquelle j’ai donne mes motifs de me autoallumer à Bruxelles en 2006.

3. BRUXELLES – 19-22 SEPTEMBRE – UNE DEVIATION TRES HEUREUSE.

4. TEXTE sur p.19 de ma plainte contre Parvanov à Strasbourg.

 

 

       Savestin-97                     SavestinDeyanov-2003

         /Savestin quand il a été kidnappé en 1997/                          /Savestin aujourd’hui/

 

Messieurs et Mesdames,

Aideriez-vous que les photos de Savestin soient publiées dans votre presse?

Vous pouvez recopier les carrés et les matériaux en question de l’Internet:

http://savestin.exactpages.com

Respecteriez-vous l’art. 3 de la Convention des droits de l’enfant en faveur de Savestin?

 

 

Bulgarie, 2007                                                                        Moi, um père:

                                                                                                                                      T. Deyanov

                                                                                                                                                        

 

 

 

 

15. Photos par Bulgarian Press : Placez sur le feu les sept

bonhommes - 21.09.2007/ 12:00 heure du matin.

 

 

 

APPUIS > SECONDE PART

FAITES  DIVULGER SUR  L`INTERNET  !  A TOUS VOS AMIS ET PERSONNES

DE VOTRE CONNAISSANCE DANS LE MONDE ENTIER!!!