free web hosting | 1accesshost. | Business Hosting Services | Free Website Submission | shopping cart | php hosting

 

 

 
Le temps passe, une panique me prenait. J.ai telephone dans la Directione  Departementale dela Police, la IX-eme. On m’avait dit : “Venez demain apress 10 heures”. J’ai telephone au No.166,  on m’a conseille de presenter immediatement une demande dans la direction  departement de la police, Le minuit passe.  On me refuse. Les gens de service ne savent pas quoi faire avec ma demande. On me  fait de la recopier. Il ne l’avait pas approuvee. Puis, ils m’ont adresse au Marche cooperatif  pour prendre mon petit fils de huit ans qui disaient ils peut etre s’est endormi sur l’une des tables. Oh, cette idiotie des policiers etait rien en comparaison de tout ce qui m’attendait….
Une nuit dure, sans someil. C’est a peine que j’ai attendu le matin. Nous avons parcouru tous les haupitaux., les morgues, la medecine judiciaire. Il n’avait pas le cadavre. Mon coeur s’est detendu. Seulement pour un peti moment. Le cauchemare m’attendait….
A Lulin la Police dormait encore, Chez Denis il n’avait personne.Je l’ai trouve a l’ecole. Il est seul. Son comportement n’est pas adequate. Il ne me reconnait pas. Il ne sait pas qui est Tine. Puis il m’a dit qu’ils etaient la bas quelque part pres des arbres, a cote de la petite riviere. Jussqu’a la sont trois cent metres. J’ai couru  a la hate jusqu’a la. J’ai cherche j’ai crie, mais envain. Mon Dieu, ou est ce qu’il est mon enfant?
A midi   enfin  nous avons pu de ‘amener quelques employers. Denis a amene tout le groupe vers la riviere de Lulin. Pour qu’il s’avere qu’il mente.. On l’a amene dans la IX-eme Direction  departementale de  la Police et on nous a laisse seuls pour pouvoir chercher nous memes toute la region, pendant toute la journee.  Ils ont refuse le chien. Ils n’ont pas pris d’analyses de sang de Denis.  Selon nous il etait drogue..
Dans l’apres midi, tard, ma soeur et une amie ont ete appelees dans la Direction dela Police. Personnellement le chef, M.Kostov sans ceremonies et laconiquement dit que Savestin a ete apercu de se noyer dans la region du pont des Lions. Il y avait des temoins et meme le policier de service du marche ds Femmes il y etait la. Mais…”Secret de service!” Il cherchaient tout simplement le cadavre. 
Comme ca, le 7 mai 1997 annee a commence le cauchemare: La police contre Savestin . Contre un enfant ?! Quels etaient les interets qu’il agissaient ?
Dans cette nuit mes cheveux ont devenus gris. Car il y avait  au meme trois temoins, quoi d’autre ?
De larmes, de rivieres de larmes, et mes larmes dans le canale, pour atteindre mon cheri enfant dans la riviere…
Mon Dieu, a personne je ne pourrais  recommender cette horreur!
Et tout avec le fait que Savestin a ete noye a ete invente. Jamais il n’avait aucun temoin.  Il devait preparer un enterrement et pas de chercher a Lulin, et d’analyser de faits avec l’affaire avec la drogue. Mais a ce temps la nous ne savions rien. Mon Diu nous ne savions rien..
Le cinquieme jours, le samedi, il est venu le premier appel telephonique qui disait que Tine est vivant. Une femme inconnue a telephonne a la mere d’une amie de la classe de Savestin. Meme a ce jour ci je ne suis pas en contacts avec cette famille. Une femme inconnue a pu prendre le numero de telephone uniquement dela poche de son jacket. Savestin n’etait pas dans la petite riviere, mais cet appel telephonique a ete en cachette. Uniquement la version qu’il s’etait noye etait  discutee. Pourquoi il y avait de gens dans la police qui voulait que Savestin s’etait noye? Pourquoi ils ne cherchaient pas? Pourquoi?
Le deuxieme coup cruel et innattendu lequel la Police m’a donne c’etait le vingtieme jour apres la disparution de Savestin. Le 26 Mai j’ai publie ma premiere lettre ouverte dans la presse. /lettre #7/
 
Mais  retournons a 27 mai 1997. Dans l’apres midi de ce jour j’ai ete invite le plus aimablement de me presenter dans la Direction de la Police departementale parce qu’il y avait quelque chose pour l’enfant. .. Oh, comme j’ai ete bouleverse en pensanr de mon petit enfant! J’ai casse mes pieds de courir a peu pres trois kilometres jusq’a cet endroit. Et quelle etait ma deception!. On m’avait menti pour me menacer de ne pas sortir dans la presse de faits pour eux, pour qu’ils de leur part ne sortent pas quelque chose  a mon sujet… Il allait m’ecrase! Vous-vous imaginez? Ceux qui ont pris mon enfant ne me menacent plus et ceux qui doivent m’aider vont m’ecraser?!
Vous parents, si vous seriez a ma place, qu’est ce que vous allez faire?
“Je suis tombe dans un vacuum. J’etais bouleverse de colere et d’inquietude. Et de peur aussi!
Voila comme que le cauchemare a commence. La Police contre un papa   malheureux.
Exactement  dans ces moments j’ai survecu moi-meme et ma peur et mon existence miserable. J’ai decide que je n’aurai plus peur de rien et de personne. Je me suis jure de sauver mon enfant  au prix de tout. Voila pourquoi j’ai fait l’oppose des menaces, Je me suis adresse ouvertement et courageusement vers la societe. Toute la presse m’a appuyait. Je suit tres reconnaissant aux journalistes.
Le theme des enfants disparus a cesse d’etre tabout. On commencait de parler deja autour de nous pour cette realite cruelle. Peu a peu on a pose la question  de l’incrimination de   la disparition de l’enfant.
Au debut de ces premiers mois de ma tragedie, j’ai etait chasse de toutes les institutions. Les droits humains ne me regardaient pas moi, et Savestin. Alors j’ai pense que moi je sui le premier a qui on a vole l’enfant. En verite le BOUM avec la disparition des enfants a commence au debut de l’annee 1992, Et on ne disait rien expres, et on ne disair rien publiquement. Maintenant on ne sait pas encore combien sont les disparus, combien sont les recherches. On specule du terme “Disparus sans thraces”.Disparus sans thraces sont a peine apres la cinquieme annee de ne savoir rien. E  les gens qui ne sont pas trouves  un an, deux ans, quatre ans – combien sont ils?
Il n’y a pas une statistique vraisemblable. Plusieurs gens encore ne sont pas declares pour une recherche dans les Direction dela Police. D’autres sont declares tres monstueusement, formellement, pour pouvoir dire qu’ils on fait quelque chose. Avec deux trois lignes, sans photographie , dans la dernier page d’un certain journal.Et popint. Suit une oublie, Le mode de la notification pour une recherche internationale et privee de sens, pratiquement. Premierement, c’est tres tard, deuxiemwnt cela ne sert a rien en principe. Le deuxieme mois, apres la disparition de Savestin , la mere est allee dans la Direction de la Police dans la ville de Targovichte. Alors nous avons recu le troisieme coup de la part de la Police. Dans la ville de Targovichte n’existens pas d’employers qui ont entendu parler du nom de Savestin et pas aussi que ce dernier est  a la recherche. La mere est en histerie. Il vien le chef de la recherche. Il cherche dans la documentation, il decouvre que vraiment il y a un certain Savestin et il fermee la documentation avec les mots: “Sont beaucoup Madame, voila c’est comme ca”.
Helas sont  en verite beaucoup. Dans la Convention on  a dit: “ Chaque enfant . Mais quand les enfants sont plus de trois, cela veut dire qu’il sont vraiment beaucoup!” Quoi que ce soit le vrai  chiffre des enfants derriere ce chiffre sont caches 100% d’inconnu, 100% dde negligeance, 100% de non punition, 100% de multiplication des crimes comme un resultat des premiers 100%. On  ne peut  pas constater le type des crimes , meme celui qui a fait le crime, le criminel. Meme les restes des enfants, apres leur mort, sont trouves par hasard, contre la police, Des le debut on ne fait pas une recherche reelle. Le systeme est en faveur uniquement pour les criminels. Il y a de doutes qu’ils disparaissenst de bebes des maternites. Nos enfants sont negocies pour etree adoptes selon les catalogues d’Internet, les tierces pays, hors de l’Europe, placents les enfants bulgares dans l’Europe de l’Ouest. Comment ces enfants se trouvent la?  D’une maniere non organisee, tout simplement ils ont decider de se promener. Beaucoup de filles mineures, bulgares sont  prostituees en dehors et dans le pays. Qui est ce qu’il les cherche ces filles? Selon quelle statistique du Ministere des affaires interieures?                                              Dans les etages inferieures de la Police, est cree une   sansresponsabilite organisee et  sans punition. Les pauvres parents sont toujours et uniquement coupables. Surtout s’il commencent a ennuyer avec des plaintes pour  les droits de leurs enfants. La Police n’est jamais coupable pourtant. Elle a toujours raison. Comme cela nait toujours le conflict la police contre les parents. Il vient aussi sans doute l’absourde, au lieu avec les criminels , nous qui ont subi le mal de lutter  avec la police meme. La Police est une barriere infranchable devant la verite popur lle delit et pour le criminel. En pratique la Police nous empeche au lieu de nous aider, Un absourd cauchemare qui ne peut pas etree  depasse.            Je sui devenu tout a fait meprisables pour quelques  flics, apres m’avoir adresse au depute du peuple, le representant du peuple, M Hristo Ivanov, avec la demande  d’une question devant le Parlement- le mois de juillet 1997. Le 14 juin 1997, un homme a telephonne au No. 166 avec de donnes pour Savestin et que Savestin dans deux jours sera   sorti par une frontiere donnee. Au lieu de chercher  autour de cette frontiere, le 18 juin, ont cherche dans le canale de la riviere du pont des Lions. Alors quelqu’un a crie “ Oh , voila le petit enfant en verite ne s’est pas noye”…                     J’ai continue a ecrire mes plaintes, mais le  pire etait que  c’etait une voix dans le vide. On ne pas preter l’attention necessaire meme dans le troisieme mois apres la disparition. Dans la plainte No. 9401, du 28 juillet 1997, de nouveau je me suis adresse au Parlement et a   l’Assemblee Nationale.
En resultat -   toujours il n’y a personne  questionnee.
Et il n’y avait aucune recherche et instruction. Le signal que Savestin a ete monte dans une petite voiture n’etait pas protocole expres dans la 9-eme Direction Regionale de la Police.
Au mois de septembre 1997, je me suis adresse au Tribunal a Strasburg.J’ai  recu la reponse avec l’instruction ce que je dois faire.  J’ai recu meme les deux Conventions. Avec un etonnance j’ai  compris que mois comme Savestin aussi, nous avons de droits concrets et que   l’Etat doit  nous les assurer. Mais les droits humains de nos enfants ne sont pas defendus. La Bulgarie n’a pas une politique d’Etat pour et vers les enfants. Malheureusement le Premier Ministre et Mme Mihaylova n’ont pas repondu a nos demandes. Nous etions tres vexes.
Je n’avais pas d’autre solution. C’est moi qui faisait l’instruction. De narcomans de prostituees, de journalistes, meme les flics m’aidaient. Au dessus du proces Savestin etait suspendu  un rideau de fer, si comme il s’agissait  d’un secret nucleaire.   Meme de policiers superieurs ne pouvaint pas comprendre pourquoi ce secret. Quels interet moi et SAvestin nous menacons!? Cela ne doit pas  etre quelque chose de petit. S’etait un cas ou il ont surgis de drogues, de l’arme, trafique de hommes, prostitution, suicide. L’iranien etait en liberte et tres  vite apres cela on l’avait tue.
ENCORE APRES LE PREMIER MOIS DE LA DISPARITION ONT A  SOULIGNE  VERSIONS:
1.      Savestin e vendu.
2.      Savestin est un  victime a cause de narcotiques.
 
Mais quest ce qu’il travaille pour ces versions? Quoi que ce soit la crime  envers mon enfant ce crime a ete cachee encore dans la Direction Departementale de la Police.
Et meme dans la Direction de Sofia de l’Interieur. Deux mois par exemple les documents etait caches dans la caisse de la direction regionale sasn aucune issue. Horreur! Et ils osatent de parler que l’enfat s’est noye.
Et alors et maintenant personne ne m’a  informe officiellement.Au contraire.On me refuse une information obective,Secret de l’instruction et point.Vas-t-en.
Moi je suis le premier qui a ose parler librement devant tout le monde , en public pour son enfatnt disparu. Plus de 200 sont les publications dans la presse. Et toutes les publications sont tristes et critiques envers la police. L’un des manieres de travail de la police c’est  de dire que  les merites des parents sont  a eux que c’est leur travail a eux. Meme ils se divisent de primes. Sur le dos d’autrui, sur le chagrin d’autrui Et nous, les parents nous nous sommes ruines, nous atteignons le fond de la misere et du chagrin, dans des hopitaux et dans des  psychiatries. Meme dans les cimetieres.Vous, qui n’etes pas  victimes  n’admettez pas d’arriver a notre situation. Nous pouvons lutter contre les gens sans honneur. Nous le pouvons bien malgre que sont beacoup les carrieristes qui  vivent sur notre dos. Mais il ne faut pas leur permettre  d’abuser de notre chagrin et du malheur de nos enfants. En aucun cas! La minorite la plus chere chez nous sont les petits bulgares. Et nous ne pouvons pas meme garder ces enfants que nous avons. Des suicides, de sectes,  de prostitution,de drogue, de misere- la crime dans toutes ses formes et modifications. Nous tous, nous voyons tout cela et nous nous taisons. Notre rien faire et egale d’une collaboration avec les criminels et la manque d’une lutte reellee contre les criminels. Nous memes sommes de complices contre nos propres enfants. Mais pouquoi? Pourquoi sans parents? Pourquoi sans compatriotes?
Beaucoup sont les enfants sans familleee, sans parents. Les enfants dekaisses. Personne ne juge leurs parents. Moi je n’ai pas delaisse Savestin. Je l’aime tendrement et fort, mais je suis puni de l’Etat de chagrin et  d’impuissance. L’unique crime a moi c’est d’etree papa-papa en Bulgarie. Nos droits de parents sont entierement effaces. L’Etat a fait quelque chose mais pas pour m’aider de trouver mon enfant cheri, mais pour arreter les aides supplementaires que je recevais pour mon enfant. Les 1000 levas anciens – 1 lev de nos jours sont plus precieux que le destin d’un enfant, un petit bulgare! Pardonne nous petit fils que nous  t’aprenions de dire : “ D’etre un petit bulgare c’est ma plus grande joie”. Pardonne mois petit fils. Je t’en supplie avec larmes aux yeux.                    
Un proces civil d’instruction a ete forme  a peine apres 13 mois apres sa disparition. Mais rien de tout apres cela. Personne des gens soubconnes n’etait questionne. La prostituee s’echapee a travers Durankoulak, et l’iranien ,malgre se trouvant dans le prison central, etait  introuvable pour le proces d’instruction. Pourquoi? Et Denis le temoin de tout ce qui etait arrive  a mon enfant etait teste   a peine cette ete a l’Institut du Ministere de l’Interieur. Il etait teste pour pouvoir etre approuve qu’il  ment. A la fin! Apres plus  de deux ans ils ont approuve quelque chose qui etait connu des du debut pour toute la Bulgarie.
Malgre tout je lutte. De deffendre son enfant  c’est le droit saint  et l’obligation pour chaque parent des les temps les plus anciens. Le petit vers, malgre qu c’est un vers se deffend. Et moi et vous, parents, nous ne sommes pas de vers. Nous sommes d’hommes europeens. Des etres humains  de la fin  du 20 siecle. Recement  dans L’Organisation des Nations Unies, le president Stoyanov a declare que les droits humains  sont meme  au dessus du suverenite de l’Etat. Ou sont alors les droits  humains des enfants bulgares?  Ou sont les droits  humains des parents en dange? Monsieur le President, soyez a cote de nous!
Moi,personnellement j’ai survecu parce que je crois au bon. Pour de carrieristes meprises  je ne vais pas delaisser ce que j’ai entrepris. Mais troisieme annee deja moi et mon petit enfant sommes de victimes  sans forces  devant les yeux du tout lepeuple.  Comme nous sont de milliers- chasses des institutions, meprises de la police. Des malheureux sans droits humains dans leur propre pays.Mon Dieu pourquoi?
Sofia, le 6 octobre 1999
Todor Deyanov-pere
On m’a prive de mes droits de parent. On nous a prive, moi et Savestin de nos droits humains.                           
 Est ce qu’en Bulgarie  existe –t-il le pouvoir  qui va nous aider?